Un sourire, même forcé, permet de combattre le stress

Un sourire, même forcé, permet de combattre le stress
Un sourire, même forcé, permet de combattre le stress
Si l'on en croit une récente étude américaine, le fait de sourire agirait sur le niveau de stress. Dans une situation particulièrement délicate, un simple rictus, franc ou forcé, aiderait donc à faire face plus facilement.
A lire aussi


Le sourire et le stress seraient-ils liés ? La réponse est oui si l’on en croit une récente étude américaine affirmant qu’en des circonstances stressantes, se forcer à sourire ou le faire de bon cœur permettrait de se sentir mieux.

« De vieux adages, tels que "grin and bear it" (Souris et supporte-le) suggèrent que sourire n'est pas seulement un important indicateur non-verbal de bonheur. Ils promeuvent aussi le sourire comme une panacée pour les évènements stressants de la vie », a ainsi expliqué Tara Kraft, qui a participé aux recherches, au magazine Smithsonianmag.com. Et d’ajouter : « Nous avons voulu étudier si ces adages avaient des mérites scientifiques, si sourire pouvait avoir de réels bénéfices pour la santé ».

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs ont manipulé les expressions faciales de 169 participants au moyen de baguettes que ces derniers devaient tenir dans leur bouche de manière à  générer des expressions faciales bien précises. Divisés en trois groupes, ils devaient alors présenter une expression neutre, un sourire normal ou un sourire de Duchenne, ou « sourire authentique», qui implique les muscles des yeux autant que ceux de la bouche. Les participants étaient ensuite placés dans une situation de multitâches censée provoquées du stress, tandis que leur rythme cardiaque, très révélateur du niveau de stress, était continuellement surveillé.

Résultat : les sujets souriants ont montré des rythmes cardiaques plus lents que ceux qui avaient une expression faciale neutre. Sans conteste, les plus calmes ont d’ailleurs été ceux présentant le sourire le plus Franc, celui de Duchenne. Les chercheurs doivent désormais confirmer ces résultats et identifier les mécanismes impliqués. Certains suggèrent d’ores et déjà que sourire pourrait agir sur le niveau de cortisol, hormone liée au stress.

VOIR AUSSI

Le bonheur... tout simplement
Leçon de bonheur par Yolaine de la Bigne

Ne vous forcez pas à sourire au bureau !
« La joie de vivre retarde l'apparition des rides »