Tabac : le paquet de cigarettes à 6€60 et autres changements de la rentrée

Tabac : le paquet de cigarettes à 6€60 et autres changements de la rentrée
Tabac : le paquet de cigarettes à 6€60 et autres changements de la rentrée
Le gouvernement intensifie sa lutte contre le tabagisme : le prix du paquet de cigarettes augmentera le 1er octobre de 6%, ce qui fait passer un paquet de 6,20 à 6,60 euros. Autres mesures envisagées : la mise en place de paquets neutres et l'extension des zones non-fumeurs.
A lire aussi


Comme annoncé en février, le prix du tabac va augmenter le 1er octobre prochain : Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement, a confirmé ce mercredi qu’une « réflexion (était) en cours » sur une hausse du prix des cigarettes. Interrogée par RTL sur le Parisien-Aujourd'hui en France qui annonçait une nouvelle augmentation de 40 centimes du prix d'un paquet, la ministre a ainsi déclaré : « je confirme qu'une réflexion est en cours sur ce sujet chez ma collègue en charge de la santé, car c'est bien de cela qu'il s'agit, de santé publique ». « Je dis une réflexion, parce que les arbitrages concernant le PLFSS (projet de loi de finances de la Sécurité sociale, ndlr) ne sont pas tout à fait rendus, il y a des hypothèses de travail, celle-là en est une », a-t-elle précisé.

Cette hausse, qui portera le paquet de la marque la plus vendue à 6,60 euros contre 6,20 euros aujourd’hui, fait suite à des augmentations similaires opérées en novembre 2010 et en octobre 2011.

Une mesure qui sera bientôt accompagnée d’un plan de lutte contre le tabagisme plus global, que la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, détaillera prochainement. Outre la hausse des prix, ce plan prévoit la mise en place obligatoire de paquets de cigarettes neutres, ne comportant ni logo, ni couleurs. Autre piste : l’extension des lieux non-fumeurs. Pour l’heure, les Français ne peuvent plus fumer dans les administrations, les entreprises, les bars et restaurants et les aéroports. Une interdiction qui pourrait s’étendre à plus de lieux publics comme les parcs et les jardins.

Parmi les mesures envisagées figure également la prise en charge par la sécurité sociale des produits de sevrage pour les fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac. Enfin, une contribution exceptionnelle de 200 millions d'euros sur les profits des industriels du tabac devrait être inscrite dans le PLFSS 2013.

Crédit photo : AFP/Archives

VOIR AUSSI

Tabac : une hausse de 7,6% pour octobre
Journée sans tabac : la lutte continue
Le tabac devrait causer un milliard de morts au XXIe siècle
Tabac : 9% des 9-11 ans ont déjà fumé