Interdiction de fumer dans les parcs et devant les écoles : pro et anti-tabac réagissent

Interdiction de fumer dans les parcs et devant les écoles : pro et anti-tabac réagissent
Interdiction de fumer dans les parcs et devant les écoles : pro et anti-tabac réagissent
Marisol Touraine annonçait le 20 juillet dans le JDD souhaiter l'interdiction de fumer devant les écoles et les cités universitaires, ainsi que dans les parcs et sur les plages. Une mesure pour lutter contre le tabagisme qui pourrait être mise en place dès ce 22 juillet. « Instaurer davantage de lieux sans tabac », pourquoi pas, mais qu'en pensent les internautes et les associations anti-tabac ?
A lire aussi


Fini, les parents d’élèves qui s’en grillent une avant de récupérer leurs enfants à l’école ? Terminé, les étudiants qui clopent devant la cité U ? Peut-être bien. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé lors d’une interview au Journal du Dimanche envisager de bannir la cigarette de certains lieux publics. Après les bars, les restaurants, les bureaux et les gares, les parcs, écoles et plages sont visés. Cette mesure, cherchant à « instaurer davantage de lieux sans tabac », ne récolte pas tous les suffrages : sur Twitter, les internautes ont réagi de manière parfois négative.

Pour certains, cette décision est loin d’être sur la liste des priorités du gouvernement. D’autres dénoncent l’ouverture de salles de shoot, tandis que la lutte contre la tabagisme s’intensifie.



Pour le journaliste Nicolas Teillard, il n’y a pas lieu de légiférer lorsque « le savoir-vivre devait suffire ».

Une « mesurette » pour les anti-tabac

Pourtant, pour les anti-tabac, cette « mesurette » ne remplace pas « une politique globale ». Les mots viennent d’Yves Bur, président de l’association Alliance contre le tabac. Il dénonce des « bons sentiments » pas assez offensifs pour dissuader les jeunes. « Je trouve aussi que c’est un peu facile de mettre les villes devant leurs responsabilités, alors que l’État, quand il s’agit de contrôler l’interdiction de fumer dans les restaurants ou l’interdiction de vente aux mineurs, n’a pas fait de contrôles », explique-t-il, ajoutant que ce sont les associations qui effectuent ces contrôles et portent plainte.

Parmi les autres mesures évoquées par Marisol Touraine au JDD, des paquets de cigarettes neutres, des aides au sevrage et surtout, l’apposition d’un logo prévenant du danger du tabagisme chez les femmes enceintes. Elles sont une sur quatre, en France, à fumer quotidiennement durant leur grossesse, soit deux fois plus que la moyenne européenne.

Victoria Houssay


VOIR AUSSI

Fumer bientôt interdit dans les parcs et devant les écoles ?
Cigarette : interdiction de fumer en voiture pour protéger les enfants ?
Fumer moins de cigarettes ne réduit pas les risques de cancer
Comment arrêter de fumer sans prise de poids ni mauvaise humeur ?

Dans l'actu