Pradaxa : des effets secondaires dangereux ?

Pradaxa : des effets secondaires dangereux ?
Pradaxa : des effets secondaires dangereux ?
La France va-t-elle devoir faire face à un nouveau scandale sanitaire ? C'est ce que craignent des médecins biologistes qui ont alerté la ministre de la Santé, Marisol Touraine, sur les dangers d'un anticoagulant nouvelle génération : le Pradaxa.
A lire aussi


Déjà sur la liste des 59 médicaments sous surveillance en France depuis début 2011, le Pradaxa pourrait être au cœur d’un scandale sanitaire aussi important que celui du Mediator. D’ailleurs, plusieurs médecins biologistes ont pris les devants en adressant un courrier à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, pour lui faire part de leurs inquiétudes. Ces derniers soupçonnent cet anticoagulant, arrivé sur le marché en 2008, de provoquer des effets indésirables dangereux.

Prescrit contre les problèmes de coagulation tels que les embolies, infarctus, phlébites et accidents vasculaires cérébraux, ce traitement permet d’éviter la prise de Previscan, un autre anticoagulant tout aussi efficace mais dont le suivi est très lourd. Sa prescription oblige en effet le patient à se soumettre à des examens sanguins réguliers, toutes les deux semaines. Mais selon franceinfo.fr, qui a révélé l'information, le Pradaxa multiplierait les risques d’hémorragies internes. Le site a ainsi recueilli le témoignage d’un patient de 84 ans, victime de cette nouvelle génération d’anticoagulant, tandis que, selon le syndicat des jeunes biologistes médicaux, les cas d’hémorragie seraient nombreux, avec parfois une issue fatale. L’ancien traitement pouvait lui aussi provoquer des hémorragies, mais il possédait un antidote à injecter d’urgence en cas de problème.

Face à la dangerosité du traitement, le syndicat, dans sa lettre à Marisol Touraine, s’est également interrogé sur le coût du Pradaxa qui s’élève à 76 euros par mois en moyenne, contre 12,5 euros pour l’ancienne molécule.

Afin d’éviter un nouveau scandale sanitaire, l’Agence du médicament a d’ores et déjà envoyé un courrier aux  médecins les mettant en garde contre les effets indésirables du Pradaxa.