Nos bébés pleurent la nuit pour nous éviter un retour de couches

Nos bébés pleurent la nuit pour nous éviter un retour de couches
Nos bébés pleurent la nuit pour nous éviter un retour de couches
Âgé de quelques semaines, votre bébé ne fait pas ses nuits et vous réveille en pleurant deux à trois fois par nuit pour dévorer un bib. Normal. Il a faim. Il est angoissé. Pas du tout, il veut juste vous empêcher de faire l'amour !
A lire aussi


Des chercheurs de l'Université de Harvard pensent avoir trouvé la véritable cause des pleurs des bébés, qui ne dépendrait pas seulement de leur petit estomac affamé. Les scientifiques pensent que les nourrissons pleurent pour empêcher leurs parents de s'affairer à fabriquer un petit frère ou une petite soeur dans la foulée, ce qu'on appelle précisément un « retour de couche ». Les bébés seraient en fait programmés pour monopoliser l'attention de leur mère, et rendre leurs parents si fatigués qu'ils ne sont plus en mesure d'avoir une vie sexuelle hyperactive. 

>> Bébé pleure la nuit, que faire ? <<

Bébé veut rallonger la durée de la période d'infertilité

Le procédé va encore plus loin, puisqu'il faut considérer que le fait de donner le sein rallonge d'autant pour la mère la période d'infertilité appelée « aménorrhée ». Le professeur David Haig explique que « les réveils nocturnes ont tendance à être plus fréquent dans la deuxième moitié de la première année de l'enfant, et sont plus prononcés chez les bébés nourris au sein.» Ce constat révélerait l'existence d'un processus d'adaptation de l'enfant pour faire en sorte que la période d'aménorrhée de sa mère dure plus longtemps...

Cette stratégie du nourrisson pour garder sa mère rien que pour lui ferait partie d'un mécanisme de survie et de préservation de l'espèce enregistré dans nos gènes au gré de l'évolution de l'espèce. D'après la même étude, plus le délai entre chaque naissance dans une même fratrie est court, plus les risques de mortalité sont élevés chez les enfants, en particulier dans des milieux menacés par la rareté des ressources essentielles et les maladies infectieuses. 

Qu'on allaite ou qu'on mette le papa à contribution grâce aux biberons, les nuits sans sommeils ne sont donc pas complètement inutiles. Votre bébé veut juste vous rappeler que pour la première année, il aimerait bien avoir la paix. 

>> Pourquoi votre enfant ne dort pas la nuit <<