Sauter le petit-déjeuner : pourquoi c'est une fausse bonne idée

Sauter le petit-déjeuner : pourquoi c'est une fausse bonne idée
Sauter le petit-déjeuner : pourquoi c'est une fausse bonne idée
Ne pas prendre de petit-déjeuner est une pratique souvent décriée par les nutritionnistes. Une nouvelle étude, réalisée par des chercheurs de l'université d'Alabama at Birmingham et publiée dans l'« American Journal of Clinical Nutrition », affirme que sauter ce repas n'aide pas à maigrir.
A lire aussi


Il y a deux ans, une étude menée par des neuroscientifiques de l’Imperial College de Londres établissait que sauter le petit-déjeuner avait pour résultat d'inciter à manger plus gras dans la suite de la journée. L'étude de l'université d'Alabama fournit de nouveaux arguments dans le débat. Les chercheurs ont souhaité étudié l'effet des recommandations d'avaler un petit-déjeuner sur les individus n'en prenant habituellement pas, les « études précédentes ayant montré une corrélation entre petit-déjeuner et perte de poids, et non un lien de causalité », a expliqué le Dr Emily Dhurandhar.

Pas de prise de poids si l'on petit-déjeune

Mais les tests, menés sur 306 volontaires durant 16 semaines (quatre mois), montrent que les personnes qui sautaient le petit-déjeuner et qui en prennent désormais un n'ont pas pris de poids. Et encore, le contenu nutritionnel des repas matinaux n'a pas été contrôlé pas les scientifiques, laissant les cobayes déjeuner ce qu'ils souhaitaient. De plus, leur métabolisme n'a pas été examiné, et il se peut qu'il ait enregistré des changements notables. Petit-déjeuner ne fait donc non seulement pas grossir, mais il pourrait même aider à maigrir et à entretenir une meilleure santé pour peu que l'on sélectionne les bons aliments. Alors, qu'on se le dise : petit-déjeunons !

>> Américain, anglais ou japonais : tour du monde des recettes de petit-déjeuner <<