Contraception : la pilule du lendemain offerte en Angleterre

Contraception : la pilule du lendemain offerte en Angleterre
Contraception : la pilule du lendemain offerte en Angleterre
Une organisation britannique vient de proposer de donner la pilule gratuitement et à l'avance aux femmes qui le souhaitent. Une proposition qui intervient juste avant les fêtes de fin d'année, période au cours de laquelle on enregistre outre-Manche le plus de grossesses non désirées.
A lire aussi
Contraception d'urgence : la pilule du lendemain encore taboue en France
femmes
Contraception d'urgence : la pilule du lendemain encore...


Comme partout dans le monde, la période de fin d'année en Grande-Bretagne est synonyme de fêtes. Mais selon le Service britannique de conseil sur la grossesse (BPAS), c’est aussi la période outre-Manche où l’on compte le plus de grossesses non désirées. Pour remédier à ce problème, une association propose de fournir la pilule du lendemain à l’avance et gratuitement aux femmes qui le souhaitent. Une offre judicieuse, au regard du prix (29 euros) et de la difficulté pour ces femmes d’obtenir la pilule en cette période où bon nombre de pharmacies et de centres médicaux ferment.

Les femmes voulant bénéficier de cette offre devront alors remplir un formulaire sur le site  Santa comes. Mais c’est seulement après une consultation téléphonique d’un quart d’heure avec une infirmière, que la pilule du lendemain leur sera envoyée gratuitement à domicile. En prime, elles recevront également avec la pilule des préservatifs et une brochure d’information. Seule ombre au tableau, ce sont les infirmières du BPAS, elles-mêmes, qui devront s’assurer de l’âge des femmes demandant le fameux contraceptif. Pour celles âgées de 16 ans, les infirmières devront alors fixer un rendez-vous.

Du côté des associations anti-avortement, notamment Life, l’annonce de cette proposition n’a pas été bien accueillie. Michaela Aston, porte-parole de l'association, a jugé « triste de voir à l’approche de Noël le BPAS anticiper et encourager un comportement sexuel irresponsable en permettant aux gens de faire des réserves de pilules du lendemain.

A noter que selon les dernières statistiques, l’an passé, en Angleterre et au Pays de Galles, 189 574 avortements ont été pratiqués. Un chiffre en augmentation de 0,3% par rapport à 2009 et de 8% par rapport à 2000.

Alexandre Roux

(Source : Le Figaro.fr)
Crédit photo : Comstock

VOIR AUSSI

Contraceptifs : une pilule pour homme bientôt disponible
Pilule versus phlébite : le rapport bénéfice/risque reste positif
Le débat sur la pilule gratuite et anonyme est relancé
Tabac, stress et pilule : un cocktail explosif pour le cœur des femmes
Pilule et tabac, un cocktail fatal pour le cœur des femmes
La pilule, 50 ans et pas une ride

L'INFO DES MEMBRES

Pilule contraceptive, de nouveaux dangers...

Plus d'actu sur : La contraception en débat

Contraception naturelle : comment se protéger écolo
Contraception : pourquoi les Françaises continuent de bouder la pilule
Peut-on tomber enceinte pendant nos règles ?