Handball : pourquoi les Experts se sont vengés sur le plateau de l’Equipe TV (vidéo)

Handball : pourquoi les Experts se sont vengés sur le plateau de l’Equipe TV (vidéo)
Handball : pourquoi les Experts se sont vengés sur le plateau de l’Equipe TV (vidéo)
L’équipe de France masculine de handball est-elle allée trop loin dimanche soir ? Invités d’une émission de L’Equipe TV pour célébrer leur victoire, les hommes de Claude Onesta ont ravagé le plateau de la chaîne. En cause, un article paru dans le magazine L'Equipe paru quelques mois auparavant et que Les Experts ont visiblement gardé en travers de la gorge...
A lire aussi
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le métro pour dénoncer le harcèlement sexuel
News essentielles
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le...


Champions olympiques pour la deuxième fois consécutive les joueurs de l’Equipe de France de Handball ont fêté leur victoire d’une bien étrange manière dimanche soir. S’offrant, après la cérémonie de clôture des JO, un traditionnel tour des médias pour célébrer leur victoire, les Experts ont légèrement dérapé en s’attaquant au matériel de l’Equipe TV, lors de leur passage dans une émission de la chaîne. La raison de ce qui ressemble beaucoup à une vengeance ? Un article paru quelques mois auparavant dans l’Equipe, journal du même groupe, et qui n’aurait pas plu aux handballeurs. Sous le regard perplexe des journalistes et encouragés par leur sélectionneur, les  joueurs, passablement éméchés, se sont donc lancés dans un démontage en règle du plateau.

« Je pense que les limites ont été dépassées, notamment de la part de Claude Onesta, l'entraîneur de l'équipe », a déclaré lundi Benoît Pensivy, directeur de la rédaction de L'Equipe TV. Et d’ajouter : « ils s'en seraient tenus à mettre le bazar, ce n'aurait pas été grave, on s'y attendait. Les joueurs sont arrivés pour mettre joyeusement le bordel dans l'émission, mais sans esprit agressif. En revanche, je suis très surpris du côté règlement de compte de Claude Onesta qui a été l'initiateur du démontage du truc. »

Alors que ce dernier est étrangement discret depuis l’incident, Philippe Bana, le directeur technique national, a admis que les studios avaient effectivement été secoués. « On s'en excuse, c'était dans l'euphorie de la victoire. Il n'y a pas eu de dégâts ou ils ne nous l'ont pas fait savoir. Sur Canal+ à Pékin en 2008, ils l'avaient beaucoup mieux pris quand on était passé au moment du démontage du studio. » Quant à Nicolas Karabatic, il préfère ironiser. « On a fait des dégâts sur les sportifs, mais sinon rien de grave. On en profite, on fête juste ça. On se laisse un peu aller ».

Benoît Pensivy n’est pourtant pas du même avis et confie que les préjudices financiers sont bien réels. « La table coûte très chère », a-t-il notamment précisé, sans savoir pour autant quelles suites seraient données à cette affaire. « Il faut que j'en discute avec ma direction. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a une facture à régler », a-t-il seulement ajouté, précisant que, outre la table principale, des décors avaient également été détruits.

Regardez la vidéo

VOIR AUSSI

JO de Londres 2012 : 34 médailles et 7e place pour la France, les femmes ont brillé
JO de Londres 2012 : les basketteuses françaises en finale, la médaille de bronze pour Marlène Harnois
JO de Londres 2012 : les Spice
Girls écrasent Usain Bolt lors de la cérémonie de clôture
JO 2012 : Londres au centre du monde pendant 17 jours