Lady Gaga vexée par les critiques sur son dernier album

Lady Gaga vexée par les critiques sur son dernier album
Lady Gaga vexée par les critiques sur son dernier album
Lady Gaga, l’extravagante chanteuse américaine, s’est plaint sur Twitter du traitement qui lui est fait à propos de ses spectacles, de son dernier album et de son comportement plus globalement. L’auteur de « The Fame » a tenu quand même à rassurer ses fans. Elle ne changera pas.
A lire aussi
Lady Gaga poursuivie en justice pour détournement de fonds ?
japon
Lady Gaga poursuivie en justice pour détournement de...


Lady Gaga est triste. On pensait la jeune chanteuse intouchable, invincible, mais ses propos tenus sur le réseau social Twitter prouvent le contraire. Stefani Joanne Angelina Germanotta, de son vrai nom, est peinée par les critiques qui la touchent et qui sont, selon elle, incessantes et injustifiées. Elle a donc pris sa plume virtuelle et écrit sur Twitter ce qu’elle ressentait. « Je mets tellement d’amour dans ma musique, dans mes spectacles, et je le fais pour vous ! Je ne comprendrai jamais toute cette haine qui m’est adressée. Mais finalement, peut-être que c’est ça le monde du divertissement, aujourd’hui. C’est beaucoup plus amusant de montrer quelqu’un du doigt et de s’en moquer, plutôt que d’apprécier l’artiste. Mais je continuerai à tracer ma route », explique la chanteuse aux tenues folles.

258.000 ventes en une semaine

Sur Twitter, justement, la chanteuse n’est plus la personnalité la plus suivie par les adeptes du réseau social à l’oiseau bleu. Elle est largement devancée par Justin Bieber ou Katy Perry alors qu’elle figurait en tête des « charts » en 2010. Autre détail qui la touche peut-être plus, son dernier album « ArtPop » ne semble pas atteindre les sommets de « Born This Way », même s’il se vend plutôt bien (numéro 1 des ventes cette semaine avec 258.000 exemplaires). Pourtant les critiques sont presque toutes unanimes, l’album est qualifié au mieux de médiocre. Et ses apparitions dans des tableaux prestigieux de Robert Wilson, dans une exposition du 11 novembre 2013 au 17 février 2014 au Louvre, ne serait également pas très bien vues par nombreux de ses détracteurs.

Dans l'actu