Emmanuel Moire toujours bouleversé par la mort de son frère jumeau

Emmanuel Moire toujours bouleversé par la mort de son frère jumeau
Emmanuel Moire toujours bouleversé par la mort de son frère jumeau
Dans cette photo : Emmanuel Moire
Emmanuel Moire, chanteur et vainqueur de la troisième saison de l’émission Danse avec les stars, revient sur la mort de son frère jumeau et... sur la prestation qu’il a réalisée avec la danseuse Fauve Hautot en hommage à son frère.
A lire aussi
L'avortement bientôt puni de peine de mort dans l'Ohio ?
News essentielles
L'avortement bientôt puni de peine de mort dans l'Ohio ?

Emmanuel Moire participe à la troisième saison de Danse avec les stars en 2012, et c’est étonnement que le chanteur remporte le concours avec sa collègue et danseuse professionnelle Fauve Hautot. Lors de sa participation en le 19 juin 2013, l’ancien Roi Soleil s’était confié à Frédéric Lopez sur le décès de son frère jumeau : « Pendant la création de ce disque [l’Equilibre sorti en 2009], mon frère a eu un accident de voiture, mon frère jumeau Nicolas. On s'est retrouvé à l'hôpital, ils l'ont mis dans un coma artificiel. Il était mort cliniquement. Là-haut, c'était fini, quoi. Donc, on a fait le choix avec mes parents de le laisser partir ». Un traumatisme dont Emmanuel Moire a mis du temps à se remettre.

C’est trois ans plus tard  grâce à sa participation à l’émission de danse aux côtés de Fauve Hautot que le chanteur s'est enfin libéré. Il a dansé sur le thème imposé « danser autour d'un évènement marquant de notre vie ». Dans cette étape difficile, sa partenaire Fauve a été auprès de lui l’encourageant sans cesse. Il explique à Paris Match : « Pour moi c'est une évidence : mon frère jumeau, Nicolas que j'ai perdu en 2009. Les répétitions commencent, les gestes, les pas, les intentions créées par Fauve me bouleversent. Je craque, ma blessure est encore profonde, je suis venu au monde à deux et je suis à présent seul ». Non sans mal les deux danseurs ont créé une chorégraphie qui a littéralement subjuguer le jury et les téléspectateurs, d’autant plus qu’Emmanuel Moire a dansé sur la chanson Soit tranquille qu’il a écrite pour son frère. Pour lui son « deuil s'est clôturé ce soir-là » mais c’est avec une touche d’émotion que le chanteur finit par avouer : « Même si la douleur de la mort de Nicolas ne partira pas, je suis plus apaisé et plus fort aujourd'hui ».

Nour Khuja