S&M : Les parents épinglent Britney Spears et Rihanna

S&M : Les parents épinglent Britney Spears et Rihanna
S&M : Les parents épinglent Britney Spears et Rihanna
Dans cette photo : Britney Spears
Lors de la cérémonie des Billboards Awards, à Las Vegas, Rihanna et Britney Spears ont offert aux spectacteurs un spectacle hors du commun, sensuel et lascif. Mais cela n’a pas été du goût d’une association de contrôle parental.
A lire aussi

Les deux jeunes femmes ont chanté et dansé sur le tube « S&M » de Rihanna. Celle-ci est apparue habillée d’un body et de cuissardes en cuir blanc, les mains entravées par un long lien en strass. Dans le clip, des mains émergent de sous la plateforme et tentent de saisir la jeune femme, de la caresser.

Puis surgit Britney Spears toute habillée de noir avec un masque de lapin sur le visage. Les deux femmes dansent alors contre des barres de pole dance, avec, il faut l’avouer, moins d’habileté et de naturel que les danseuses professionnelles.

Tout ça se termine par une bataille de polochons bon enfant où les deux chanteuses rient comme deux petites filles avant de s’embrasser sur scène. Peut-être en rappel au baiser échangé entre Madonna et Britney Spears aux MTV Awards ?

Néanmoins, la PTC (Parents Television Control, sorte de CSA parental aux Etats-Unis) avoue avoir été choquée qu’un tel spectacle soit diffusé à une heure de grande écoute (20h). Le programme des Billboard Award, diffusé par la chaîne ABC, était interdit aux moins de 14 ans.

Afin que cela ne se reproduise plus, la PTC encourage les téléspectateurs à manifester leur colère envers ce manque de « décence » à une heure de grande écoute. « Si vous en avez marre, que vous êtes fatigué de voir Hollywood faire entrer ses spectacles sexuellement explicites jusque dans votre foyer, agissez ! Contactez ABC et les annonceurs du show – Chevrolet, Old Navy, McDonalds entre autres - et faites leur savoir que vous envisagez de voter avec votre portefeuille la prochaine fois que vous faites vos courses ».

Le vrai clip de la chanson, autrement plus suggestif que la performance de la chanteuse aux Billboard Awards, a déjà été censuré dans plusieurs pays d’Asie ou interdit au moins de 18 ans sur certaines chaînes ou sites.

La France ne semble pas être touchée par cette censure. Les chanteuses mériteraient sûrement une bonne fessée. Mais comme le dit si bien Rihanna : “Cause I may be bad, but I’m perfectly good at it”. Elle est peut-être mauvaise, mais elle très bonne à ça !