Game Of Thrones: les scènes de sexe ne seraient “jamais gratuites”, selon HBO

Game Of Thrones: les scènes de sexe ne seraient “jamais gratuites”, selon HBO
Game Of Thrones: les scènes de sexe ne seraient “jamais gratuites”, selon HBO
Y a-t-il un peu trop de scènes de sexe dans Game Of Thrones ? Le responsable de la programmation de HBO, Michael Lombardo, est monté au créneau pour dire que non, les scènes de sexe de la série « ne sont jamais gratuites ».
A lire aussi

Trahison, sexe (parfois forcé), violence extrême… les fanas de la série basée sur les livres de George R.R. Martin s’attendent probablement à ces scènes olé olé, voire parfois choquantes. Mais si de ce côté ci de l’Atlantique on parlait davantage de l’attente d’une première scène de sexe avec Jon Snow (et de ses abdos), aux Etats-Unis, cette abondance de chair choque, amuse, révolte. Et divise la communauté des fans. Ce hiatus a atteint un summum lorsque les réalisateurs de la série ont tourné une scène de viol entre Jaime Lannister et sa soeur jumelle, Cersei - dans le livre, cette relation sexuelle était consentie.

« Combien de seins doit-on montrer » dans Game Of Thrones ?

Alors, les réalisateurs de la série mettent-ils autant de violence (sexuelle) dans leur série gratuitement ? Pour Michael Lombardo, la réponse est négative, et il explique pourquoi: « Je ne pense pas que les scènes montrant de la violence ou du sexe sont là sans qu’il n’y ait de raison. Dan Weiss et Dave Benioff [les réalisateurs de la série, ndlr] sont deux hommes très sobres et réfléchis. Ils ont des livres pour ligne directrice. Et ces derniers décrivent des guerres, de la violence et du sexe. Et nous ne ne leur avons certainement pas écrit d’édit leur sommant d’atténuer les contenu sexuel dans la série », explique-t-il, cité par le journal britannique Guardian.

Michael Lombardon poursuit alors: « J’apprécie le fait qu’il y ait une certaine controverse, et que la série ait généré des conversations autour de ce qui constitue des relations sexuelles consenties ou non […] les gens qui programment ces shows ont deux responsabilités. Etre responsable, et ne pas montrer du sexe et de la violence qui soit gratuite. Et ce n’est certainement pas notre cas. D’un autre côté, nous ne voulons pas être dans le rôle de censeurs qui inhiberaient le processus organique de création en disant par exemple, combien de seins maximum devraient-on montrer à l’écran ». Et vous, que pensez-vous de la tonalité de la série ? Trop de sexe et de violence ?

.

Dans l'actu