Quand les océans se réchauffent, les poissons rétrécissent

Quand les océans se réchauffent, les poissons rétrécissent
Quand les océans se réchauffent, les poissons rétrécissent
Le réchauffement climatique fait rétrécir les poissons. Face à la raréfaction de l'oxygène dans les océans, ils pourraient perdre entre 14% et 24% de leurs poids actuel d'ici 2050, selon une étude canadienne, publiée samedi dans « Nature Climate Change ».
A lire aussi


Plus de 600 espèces de poissons ont été étudiées par les chercheurs de l’université de Vancouver au Canada, et les résultats sont alarmants : les poissons rétrécissent à cause du changement climatique. En effet, selon l’étude publiée samedi dans la revue « Nature Climate Change », ils pourraient perdre entre 14% et 24% de leur poids moyen maximum actuel d'ici à 2050. « Nous avons été surpris de trouver une diminution aussi importante, confie William Cheung, qui a piloté l'étude. Les poissons marins sont généralement connus pour réagir au changement climatique en modifiant leur distribution et leur saisonnalité. Mais, visiblement, il manquait une grosse pièce au puzzle. »

En effet, le réchauffement climatique entraîne une raréfaction de l’oxygène dans les océans en même temps qu’une élévation de la température de l’eau. Or, plus il fait chaud, plus les poissons ont besoin d’oxygène. Mais, comme ils en ont moins, seule solution, ils ne grossissent plus. Ils seront donc moins gros, et pondront moins d’œufs, eux aussi plus petits, ce qui ne sera pas sans conséquence sur la survie des espèces. Et ce fait concernerait tous les océans, l’Indien, l’Atlantique et le Pacifique notamment. « Cette étude indique que, faute de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les conséquences seront vraisemblablement plus lourdes que prévu sur les écosystèmes marins », avertissent les chercheurs. D’autant que la surpêche, ce dernier siècle, a déjà réduit la taille des poissons de beaucoup...

Crédit photo : Hemera

VOIR AUSSI

Consommation de poisson : quels enjeux environnementaux et sanitaires ?
Mon poisson, je le veux durable !
Manger du poisson