Miriem Bensalah Chaqroun : une femme chef du patronat au Maroc

Miriem Bensalah Chaqroun : une femme chef du patronat au Maroc
Miriem Bensalah Chaqroun : une femme chef du patronat au Maroc
Miriem Bensalah Chaqroun, administrateur et directeur général de la société Eaux minérales d'Oulmès, est depuis le 16 mai la nouvelle présidente élue de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), l'équivalent du MEDEF français.
À lire aussi


Miriem Bensalah Chaqroun
a remporté 96,8% des voix mercredi 16 mai 2012 lors de l’élection du président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). À ce titre, comme Laurence Parisot en 2005 en France, elle est la première femme marocaine à devenir la patronne des patrons. En effet, depuis sa création en 1947, alors que le Maroc était encore sous protectorat français, la CGEM était présidée par des hommes. Elle succède à Mohamed Horani, un homme d’affaires de 49 ans, à la tête de la CGEM pendant 3 ans, qui s’est d’ailleurs désisté en cours de campagne et a ensuite appelé à voter pour elle.

Miriem Bensalah Chaqroun, cinquantenaire à la fin de l’année, est une femme indépendante et dynamique, qui n’a pas hésité à parcourir les régions du Maroc pendant la campagne pour expliquer son programme, en compagnie de Salah-Eddine Kadmiri, son binôme dans la course à la présidence, élu vice-président général de la CGEM. Mère de trois enfants, elle est titulaire d’un MBA (un diplôme international supérieur en administration des affaires en anglais) de l’Université de Dallas et d’un brevet de pilotage d’avion de tourisme. Elle est depuis presque 23 ans, PDG de l’entreprise Les Eaux minérales d’Oulmès, un des fleurons du groupe familial BenSalah Holmarcom, fondé par son défunt père en 1978.

Laure Gamaury

(Source : lematin.ma)
Crédit photo : Lotfi Rachidi

VOIR AUSSI

Parité : le MEDEF veut casser les stéréotypes
Laurence Parisot dénonce le sexisme en politique

Laurence Parisot, femme d'influence

Dans l'actu