Pussy Riot : les féministes russes clament leur innocence

Pussy Riot : les féministes russes clament leur innocence
Pussy Riot : les féministes russes clament leur innocence
Les trois féministes russes du groupe Pussy Riot jugées pour avoir effectué en février dernier une performance anti-Poutine dans une cathédrale de Moscou ont clamé ce lundi leur innocence. Elles assurent ne pas avoir prononcé de « mots insultants à l'égard des croyants, de l'Eglise ou de Dieu ».
A lire aussi


Les trois féministes russes des Pussy Riot jugées pour avoir « infligé de profondes blessures morales à des chrétiens orthodoxes » au cours d’une prière anti-Poutine prononcée dans une église moscovite en février dernier ont clamé ce lundi leur innocence. Elles assurent ne pas avoir employé de « mots insultants à l’égard des croyants, de l’Eglise ou de Dieu » lors de leur performance.
« Nous n'avons procédé à aucune agression (...), nous n'étions animées que par l'envie d'améliorer la situation politique », commentent-elles. Elles expliquent avoir voulu exprimer leur « chagrin », partagé par « de nombreux croyants » à l’égard de l’attitude du patriarche de l’Eglise russe Kirill qui avait clairement soutenu Vladimir Poutine pendant la campagne électorale début 2012. Elles ont néanmoins déclaré « regretter » d’avoir pu offenser des fidèles.

Leurs avocats ont invité le tribunal à convoquer Kirill pour qu’il réponde aux accusées « de la part de tous les croyants orthodoxes russes ». Ces dernières ont par ailleurs qualifié les poursuites engagées contre elles de « censure politique » visant à « provoquer un sentiment de peur » chez les Russes.


Viviane Clermont

Source : AFP
Crédit photo : DR

VOIR AUSSI

Pussy Riot : les féministes russes auront un procès public
Pussy Riot : le chanteur britannique Sting exprime son soutien au groupe

Manifestation à Moscou pour la libération des prisonniers politiques