Pussy Riot : le groupe punk féministe russe fait appel du jugement

Les 3 jeunes femmes, membres du groupe russe, ont finalement décidé de faire appel du jugement du 17 août, les condamnant à 2 ans de camp chacune pour avoir proféré une « prière anti-Poutine » dans un lieu de culte orthodoxe. Le Tribunal municipal de Moscou devra donc réétudier leur dossier.
A lire aussi


Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, Ekaterina Samoutsevitch, 30 ans, et Maria Alekhina, 24 ans, condamnées à 2 ans de camp le 17 août pour « hooliganisme » et « incitation à la haine religieuse », ont changé d’avis : leur avocate, Violetta Volkova, vient d’annoncer que le groupe punk féministe russe faisait appel du jugement rendu devant le Tribunal municipal de Moscou : « Tous les papiers sont dans le dossier ».

Les Pussy Riot qui ont récité une « prière punk » dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou le 21 février, dénoncent une peine totalement disproportionnée. D’ailleurs, de nombreuses personnalités internationales ont manifesté leur soutien aux trois jeunes femmes durant tout leur procès. Deux autres membres du groupe Pussy Riot, sont parvenues à quitter la Russie pour échapper aux poursuites judiciaires.

Laure Gamaury

Source : liberation.fr
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Pussy Riot : Cécile Duflot en cagoule pour soutenir les punkettes – Photos
Pussy Riot : verdict aujourd'hui sur fond de soutien mondial
Pussy Riot : accusé d'avoir mordu un policier, Kasparov risque 5 ans de camp