Présidentielle américaine : Ann Romney, convaincante en First Lady

Présidentielle américaine : Ann Romney, convaincante en First Lady
Présidentielle américaine : Ann Romney, convaincante en First Lady
Dans cette photo : Barack Obama
Opération séduction pour l'épouse de Mitt Romney lors de la Convention républicaine à Tampa en Floride. Ann Romney est montée sur scène pour brosser un portrait élogieux de son mari et raconter leur love story depuis le bal du lycée. Une image de mère de famille épanouie et forte pour contrer la réputation machiste de la droite, accusée par les démocrates de malmener les femmes.
A lire aussi
Présidentielle américaine : son débat raté a fait beaucoup de mal à Obama
elections
Présidentielle américaine : son débat raté a fait...


Si Mitt Romney a du mal à se rendre sympathique auprès des Américains - seulement un citoyen sur trois trouve Mitt Romney « plus sympathique que Barack Obama » - il peut compter sur sa femme pour conquérir le cœur des foules. C’était bel et bien l’objectif de l’intervention de celle-ci mardi soir lors de la Convention républicaine de Tampa en Floride, qui officialisait l’investiture de Mitt Romney en tant que candidat républicain à la présidence des Etats-Unis.

« Ce soir je veux vous parler d'amour, pas de politique ou du parti ». Entrant en scène avec un grand sourire, robe rouge immaculée et carré blond flamboyant, Ann a fait le show pour redonner un peu de couleurs et d’humanité à l’image trop froide de son mari. Un travail médiatique amorcé il y a quelques semaines déjà par le couple à la télévision et dans les magazines. Alors que des photos de leur vie de famille défilent sur grand écran, Ann raconte son premier flirt avec Mitt, au bal du lycée. Elle a 16 ans et lui 18, elle tombe amoureuse « au premier regard », et 43 ans plus tard, affirme ne rien regretter de cette vie passée aux côtés d’un homme « chaleureux, aimant et patient » et qui la fait « toujours rire ».

« Je vous aime les femmes ! »

Mère de cinq enfants et grand-mère de dix-huit petits enfants, Ann prend soin de s’adresser aux femmes, « aux mères célibataires, mariées, veuves, qui tiennent ce pays ensemble ». Solidaire de leurs « soupirs collectifs », elle rappelle que malgré certains privilèges, sa vie n’a pas été un conte de fées, car dans les contes « il n'y a pas de sclérose en plaques et de cancer du sein », deux maladies dont elle a souffert. « Vous êtes le meilleur de ce pays, vous êtes l'espoir de ce pays », a-t-elle scandé devant un public conquis. Pour le prétendante au rôle de First Lady, la mission est bel et bien de désamorcer l’image d’un parti républicain ennemi de la cause des femmes, alimentée par le camp démocrate et par les récentes sorties maladroites des membres du parti Todd Akin puis Tom Smith sur l’avortement.

« Cet homme n'échouera pas. Cet homme ne vous laissera pas tomber, cet homme relèvera l'Amérique », promet l’épouse du candidat Romney. Encourageant le public à mieux connaître son mari, et à lui donner sa chance, elle lance sous les ovations : « Personne ne travaillerait plus dur, personne ne serait plus concerné, personne ne remuerait comme lui ciel et terre pour faire du pays un endroit où l'on vive mieux ». Sobrement, son mari monte finalement sur scène à la fin de son discours pour lui donner un baiser.

Si la démonstration du couple aimant et ordinaire semble avoir fonctionné, tout cet étalage et les gâteaux faits-maison offerts aux journalistes suffiront-ils à faire oublier le potager et les déhanchés de Michelle Obama dans les jardins de la Maison Blanche ?

Source : lefigaro.fr
Crédit photo : Craig Warga/New York Daily News

VOIR AUSSI

Barack embrasse Michelle Obama devant la « kiss cam » - Vidéo
USA : Todd Akin désavoué par les républicains après ses propos sur le viol
Michelle Obama : son livre sur le potager de la Maison Blanche

Plus d'actu sur : Présidentielle américaine

Obama réélu : "Va-t-il savoir mettre la pression sur les républicains ?"
Etats-Unis : Tammy Baldwin, première sénatrice lesbienne au Congrès
Couples homosexuels : Obama répond à la lettre d'une fillette qui a deux pères