Sri Lanka : des groupes font pression pour faire interdire la minijupe dans les lieux publics

Sri Lanka : des groupes font pression pour faire interdire la minijupe dans les lieux publics
Sri Lanka : des groupes font pression pour faire interdire la minijupe dans les lieux publics
Dans cette photo : Akon
Des groupes font pression sur le gouvernement du Sri Lanka pour faire interdire la minijupe dans les lieux publics. Il ne fait plus bon se balader court-vêtue dans cette île de l’océan Indien.
A lire aussi
"Si on doit faire un film pour parler de la GPA, c'est notre histoire qu'il faut raconter"
News essentielles
"Si on doit faire un film pour parler de la GPA, c'est...

Le Sri Lanka va-t-il s’engager dans une chasse aux minijupes ? Selon le secrétaire aux Affaires culturelles, Nimal Rubasinghe, le gouvernement étudie la question suite à des plaintes formulées par « différents milieux » concernant la mini-jupe. L’île conservatrice n’en est pas à son coup d’essai : son président, Mahinda Rajapakse, a récemment censuré une campagne de publicité parce qu’elle montrait des femmes légèrement vêtues. En mars dernier, le chanteur Akon avait été interdit de concert dans l’île à cause d’un groupe de bouddhistes fondamentalistes. Ceux-ci avaient mené campagne contre le clip « Sexy Chick », où des femmes dansent en bikini autour d’une piscine, et où l’on aperçoit brièvement une statue de Bouddha.

VOIR AUSSI

Iran : tout est encore possible pour Sakineh
Le Soudan va être surveillé par satellite et par George Clooney
Nous ne sommes pas des fleurs de Martine Van Woerkens

À propos
Akon