Sri Lanka : des groupes font pression pour faire interdire la minijupe dans les lieux publics

Sri Lanka : des groupes font pression pour faire interdire la minijupe dans les lieux publics
Sri Lanka : des groupes font pression pour faire interdire la minijupe dans les lieux publics
Dans cette photo : Akon
Des groupes font pression sur le gouvernement du Sri Lanka pour faire interdire la minijupe dans les lieux publics. Il ne fait plus bon se balader court-vêtue dans cette île de l’océan Indien.
A lire aussi

Le Sri Lanka va-t-il s’engager dans une chasse aux minijupes ? Selon le secrétaire aux Affaires culturelles, Nimal Rubasinghe, le gouvernement étudie la question suite à des plaintes formulées par « différents milieux » concernant la mini-jupe. L’île conservatrice n’en est pas à son coup d’essai : son président, Mahinda Rajapakse, a récemment censuré une campagne de publicité parce qu’elle montrait des femmes légèrement vêtues. En mars dernier, le chanteur Akon avait été interdit de concert dans l’île à cause d’un groupe de bouddhistes fondamentalistes. Ceux-ci avaient mené campagne contre le clip « Sexy Chick », où des femmes dansent en bikini autour d’une piscine, et où l’on aperçoit brièvement une statue de Bouddha.

VOIR AUSSI

Iran : tout est encore possible pour Sakineh
Le Soudan va être surveillé par satellite et par George Clooney
Nous ne sommes pas des fleurs de Martine Van Woerkens

À propos
Akon