La MILDT montre « L'envers du décor » du trafic de drogue - Vidéo

La MILDT montre « L'envers du décor » du trafic de drogue - Vidéo
La MILDT montre « L'envers du décor » du trafic de drogue - Vidéo
La Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie vient de dévoiler sa dernière campagne de prévention : un court-métrage de deux minutes qui montre l'envers du décor des trafics de stupéfiants et, au-delà de ses dangers sur la santé, leur impact sur la société.
A lire aussi
Une marque de rasoirs montre des femmes à poils
News essentielles
Une marque de rasoirs montre des femmes à poils


Pour sa nouvelle campagne de lutte contre la consommation de drogues, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie a souhaité montrer la face cachée du trafic de cannabis, notamment. Et pour cause, au-delà des dangers qu’elles représentent pour la santé, les drogues créent de graves dommages à l’ensemble de la société et à l’environnement. Elles créent notamment des situations de violence et de conflit, leur commerce fonctionne sur le mépris de la vie humaine tandis que leur fabrication provoque des effets néfastes sur l’environnement. Dans cette optique, « L’envers du décor », un court-métrage de deux minutes spécialement réalisé pour l’occasion, montre la violence et le malaise qui découlent des achats de stupéfiants, en mettant en scène à la fois les acteurs et les victimes.

L’objectif de cette campagne qui s’inscrit dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les toxicomanies : interpeller les jeunes usagers et l’ensemble des citoyens sur leur responsabilité individuelle et collective face à la consommation des drogues.

« Nous avons choisi de mettre en avant des éléments de contexte liés à la consommation de drogue. Les comportements individuels ont des conséquences collectives, confirme d’ailleurs Étienne Apaire, président de la MILDT. L’idée est de mettre l’internaute à la place du consommateur pour que, dans son moment de consommation (s’il consomme ou est tenté de consommer), il se rende compte des dommages collatéraux que cela implique. » Et de préciser : « le film ne s’adresse pas aux jeunes usagers dépendants mais à ceux qui consomment de manière récréative, l’objectif étant de les interpeller, de les responsabiliser. Nous avons choisi de leur donner, au travers d’une vidéo interactive des repères et des éléments contextuels sur la consommation et le trafic de drogue afin d’éclairer leurs choix ».

Voir « L’envers du décor » :


Le site de la campagne « L’envers du décor »

VOIR AUSSI

Drogues de synthèse : le défi européen de la décennie
Ados et addictions : quel rôle pour les parents ?
Lutte contre la toxicomanie chez les adolescents : l’affaire de tous !
Vers des dépistages de drogues au travail ?