Top 5 des plus gros clichés sur la quarantaine

Top 5 des plus gros clichés sur la quarantaine
Top 5 des plus gros clichés sur la quarantaine
Le passage de la quarantaine marque un vrai tournant. Certains pensent que la vie s’arrête à 40 ans, tandis que d’autres y voient comme une renaissance. Pourtant de nombreuses idées reçues circulent encore sur cette tranche de vie. Alors, tordons le cou aux plus gros clichés sur la quarantaine.
A lire aussi

Top 5 des plus gros clichés sur la quarantaine !

A 40 ans, la vie est finie

Que nenni ! Tous les choix de vie s’offrent encore à nous. Une femme de 40 ans peut avoir un enfant ou devenir grand-mère, se remettre à travailler ou se reconvertir, s’habiller en tailleur ou en basket ! L’homme quarantenaire est, quant à lui, encore très jeune et toutes les reconversions professionnelles sont envisageables. Tout est possible !

A 40 ans, on est dépassé par la technologie

Faux et archi faux. Combien de quarantenaires possèdent des smartphones, iPhone, tablettes, ordinateurs portables, ont des comptes Facebook, twitter et Instagram ? De véritables geeks en puissance.

A 40 ans, adieu la libido

Vous pensez que plus on approche de la fatidique ménopause, plus le désir s’émousse ? Loin de vous cette idée reçue, car bien dans son corps et dans sa tête, le quarantenaire s’affirme. Moins de tabous et plus d’expérience, voilà un cocktail explosif. A 40 ans, on s’éclate et on se débride.

La fameuse crise de la quarantaine ou crise de milieu de vie

Difficile de passer à côté de cette dépression passagère, mais cette remise en question, parfois brutale est souvent bénéfique. Certains la vivent comme une véritable crise et sont tentés de remettre leur vie en question, d’autres traversent leurs doutes avec plus de sérénité. On parle davantage d’un bilan de sa vie et d’une prise de conscience du chemin parcouru. On passe d’une période de réalisation de ses désirs à une réalisation de soi. Il est temps de savourer dans la plénitude les années qui restent !

40 ans, l’âge des défis est dépassé

En pleine force physique, les défis sportifs et humains les plus fous sont à la portée de tout quarantenaire. Sport, art, musique, découverte, c’est le temps des challenges. Courir un marathon, se mettre à la peinture, traverser l’Atlantique, s’accorder une année sabbatique ou se produire sur scène, les quarantenaires ont envie de croquer la vie à pleines dents. C’est l’âge de la maturité et le temps enfin de se faire plaisir. Etre soi et aller au bout de ses rêves.

Sandrine GERIN
www.40andsowhat.com

Et vous, quels sont les plus gros clichés sur la quarantaine que vous avez pu entendre ?


Dans l'actu