10 raisons d'être une mère indigne au supermarché avec ses enfants

Anti-guide de la maman parfaite de Jessica Cymerman
Anti-guide de la maman parfaite de Jessica Cymerman
Dans son livre "Anti-guide de la mère parfaite", l'autrice Jessica Cymerman, alias Serial Mother, donne des astuces pour devenir une "mère indigne" en toutes circonstances. Mais surtout, elle invite avec humour les parents à décomplexer vis-à-vis de ne pas tout faire parfaitement.
A lire aussi
10 bonnes raisons d’emmener vos enfants au bureau
Mag
10 bonnes raisons d’emmener vos enfants au bureau

Vous jonglez constamment entre votre vie professionnelle et votre vie de famille et vous vous sentez exténuée ? Dans son Anti-guide de la maman parfaite, l'autrice Jessica Cymerman invite toutes les mères (et les pères) à déculpabiliser.

"Rendez-vous à l'évidence, vous n'êtes pas la mère parfaite. Et alors ?", encourage-t-elle. C'est avec humour que Jessica Cymerman, journaliste et fondatrice du blog à succès Serial Mother brise l'image parfaite du parent avec des conseils pratiques drôles et décalés à mettre en application à la maison, à l'école, en vacances ou en société.

Le dimanche, quand on a pas envie de faire à manger ni même de s'habiller, il ne faut surtout pas résister à la tentation de se laisser aller, conseille Jessica Cymerman. Et la blogueuse sait de quoi parle, puisqu'elle-même a quatre enfants à la maison.

Son livre propose des témoignages de maman, des quiz et des astuces présentés sous forme de listes hilarantes type : "10 phrases choc pour faire croire à l'enfant qu'on ne peut pas aller à la plage" ou "Les 10 commandements de la mère pas trop parfaite du dimanche".

L'un de nos extraits préférés ? "10 raisons d'aller au supermarché avec ses enfants et d'être une mère indigne" (pages 130-131)

"Faire les courses avec ses enfants ? Au départ, l'idée est aussi réjouissante que de regarder Dora en boucle. Et pourtant.... Ce n'est pas si terrible que ça, on peut même en tirer des avantages de mère pas parfaite", assure Jessica Cymerman. La preuve par dix.

1- Vous pouvez chiper des trucs gratos

"Oui, c'est mal, mais bon, ce n'est pas de votre faute si le môme a pris une guirlande sans que vous vous en rendiez compte. Et maintenant que vous êtes chez vous, vous n'allez pas tout de même pas y retourner pour ça hein..."

2- Vous avez quelqu'un à qui parler

"Ce qui vous évite de parler toute seule et de dire tout haut des phrases comme : "Oh là là, mais il est où ce putain de Kiri ?". Là au moins, il y a enfant, il y a présence, et vous ne passerez pas pour une folle."

3- Vous ne perdez pas le geste de pousser la poussette

"Un caddie vous permettra de ne pas perdre la main. Never give up."

4- Vous pouvez acheter une tonne de bonbons en disant que c'est pour l'enfant

"Menteuse ! On sait bien que c'est pour vous."

5- Ça vous fait une sortie

"Oui, je sais, c'est bizarre mais les gosses adooorent les supermarchés. Et le soir venu, ils ne cesseront de dire à tout le monde que le truc le plus génial qu'ils ont fait dans leur vie c'était cette sortie entre les andouillettes et les melons."

6- Vous pouvez doubler à la caisse

"Évidemment, avec des gosses en bas âge vous êtes prioritaire."

Anti-guide de la mère parfaite, Jessica Cymerman
Anti-guide de la mère parfaite , Jessica Cymerman

7- L'été, c'est cool, c'est le meilleur endroit pour se rafraîchir

"Une heure au rayon fromages avec les gosses, c'est du bonheur et de la clim à gogo."

8- Vous pouvez perdre un enfant dans un rayon...

"Et avoir six minutes de répit."

9- Vous pouvez enfin prouver à l'enfant que la société de consommation c'est...

"D'la merde, bébé."

10- Vous lui apprenez à faire les courses

"La semaine prochaine, c'est lui qui sera de corvée. Tout seul. Oui, même à quatre ans."

Antiguide de la mère parfaite, de Jessica Cymerman. First Éditions.

Prix : 9,95 €