"C'est ma robe" : du luxe à louer pour un mariage ou une soirée

C'est ma robe : des robes de luxe à louer
C'est ma robe : des robes de luxe à louer
Grâce au service de location "C'est ma robe", on peut se marier en Valentino ou s'offrir une robe Miu Miu pour la soirée de l'année sans faire saigner notre carte bleue. Rencontre avec Hélène Altmann qui a imaginé le concept.
A lire aussi
Ancienne rédactrice à L'Officiel, Hélène Altmann a créé il y a deux ans "C'est ma robe", un service de location de robes de luxe. "Je croisais beaucoup de femmes qui me disaient 'J'ai mis plein d'argent dans cette robe et je ne l'ai portée qu'une fois'", nous a-t-elle expliqué. La location de tenues de luxe cartonne déjà aux États-Unis et au Royaume-Uni, elle lance le concept en France.


Les robes qu'elle propose, Hélène les déniche en ventes presse, dans les boutiques multimarques et grâce à des partenariats avec certaines marques de luxe, ravies de toucher une clientèle plus jeune grâce à elle. Ses clientes : des filles invitées à tellement de mariages que leur dressing ne peut pas suivre, mais aussi une clientèle parisienne qui sort beaucoup, des working women qui ont besoin d'une robe de cocktail pour un événement pro, des jeunes femmes qui rêvent de se marier en Saint Laurent sans avoir le budget, des actrices ou des musiciennes invitées au Festival de Cannes ou aux NRJ Music Awards. Bref des anonymes et aussi du beau monde : l'ex-Miss France Malika Ménard, Tal ou Audrey Diwan ont déjà éprouvé le concept.
C'est ma robe
C'est ma robe

Louer sa robe, mode d'emploi

En pratique, il suffit de prendre rendez-vous par téléphone dans le showroom de la rue des Prouvaires (Paris I). Là, vous pouvez essayer tout ce que vous voulez (et vous faire photographier). Une fois que vous avez trouvé votre petite merveille, "C'est ma robe" s'occupe de tout : retouche longueur si la robe le permet, pressing... Et livraison. Votre robe est ensuite tout à vous pendant trois jours. En bonus, vous pouvez même louer un joli clutch pour compléter votre look.


Côté prix, comptez à partir de 70 euros pour une robe courte, entre 150 et 250 euros pour une robe longue et à partir de 350 euros pour une robe de mariée. "Au bout de dix locations, les robes sont retirées du showroom, les clientes sont averties et on propose une vente privée où elles peuvent les acheter", explique Hélène.
C'est ma robe, pour louer une robe de mariée à petit prix.
C'est ma robe, pour louer une robe de mariée à petit prix.

Une robe de mariée Valentino, Lanvin ou Saint Laurent à prix doux

Avec "C'est ma robe", Hélène a voulu faire en sorte que davantage de filles puissent profiter de belles choses. C'est manifestement réussi, l'entrepreneuse a plein de jolies histoires à raconter : "Une jeune fille m'a appelée un jour, elle devait avoir 22 ans et rêvait de se marier en Valentino. Arrivée au showroom, elle part en cabine avec quelques robes et plus rien. Au bout d'un moment je commence à me demander si tout va bien... En réalité, elle n'en revenait tellement pas d'avoir trouvé sa robe idéale qu'elle pleurait dans la cabine et n'osait pas sortir. Une autre fois, une femme m'appelle pour me dire qu'elle cherche une robe pour un mariage, je la reçois un matin, elle me dit qu'en réalité c'est pour SON mariage et que c'est pour l'après-midi même. Certaines m'appellent deux ans à l'avance !"


La prochaine étape pour "C'est ma robe" : un site marchand qui sera lancé début juillet pour que les mordues de mode qui habitent en province ou à l'étranger puissent elles aussi louer leur robe. Voilà qui va faire des heureuses.
Des robes de luxe à louer pour une soirée avec C'est ma robe.
Des robes de luxe à louer pour une soirée avec C'est ma robe.