"The Prince and the Dressmaker", le conte de fées dont le héros se travestit

"The Prince and the Dressmaker", le conte de fées dont le héros se travestit
"The Prince and the Dressmaker", le conte de fées dont le héros se travestit
Dans "The Prince and the Dressmaker", la romancière américaine Jen Wang nous raconte l'histoire d'un prince de 16 ans qui s'interroge sur son indentité sexuelle. Il trouve sa voie grâce à Frances, une styliste du même âge aussi ambitieuse que talentueuse. Un joli conte de fées qui interroge intelligement la question du genre et les tourments de l'adolescence.
A lire aussi

C'est l'histoire d'un prince français nommé Sebastian. Et comme tous les princes qui lui ont précédé dans le royaume, Sebastian doit se marier. Mais alors que ses parents le pressent de trouver une prétendante, sa future majesté passe son temps chez Lady Crystallia, une icône de la mode. Personne ne connaît son secret, à l'exception de sa meilleure amie Frances, une talentueuse styliste rencontrée dans l'atelier de Lady Crystallia. Quand la nuit tombe, Sebastian court la rejoindre. Une fois là-bas, le prince porte des robes dessinées par Frances, toutes plus somptueuses les unes que les autres. De son côté, Frances rêve de gloire et de réussite dans la mode, domaine dans lequel elle excelle. Une histoire d'amour et d'amitié fusionnelle naissent entre les deux adolescents : le lien qui les unit est plus fort que tout.

Dans le nouveau roman graphique The Prince and the Dressmaker, l'auteure et dessinatrice américaine Jen Wang, propose un conte de fées moderne, qui bouleverse la théorie du genre binaire, qui consiste à opposer le sexe féminin au sexe masculin. Pour trouver des sources d'inspiration, l'auteure a passé des heures sur Pinterest, à la recherche d'images de robes à la fois féériques et contemporaines. "Frances dessine des vêtements qui procure de la fraîcheur et de la nouveauté à celui qui les porte", explique Jen Wang dans un entretien accordé au magazine Forbes.

Mais The Prince and the dressmaker se différencie surtout des autres contes par son caractère audacieux, puisque c'est l'un des premiers à avoir un personnage qui se travestit pour héros. "Pour moi, Sebastian est quelqu'un qui s'identifie à différents modes de genre et qui alterne à la fois entre le sexe masculin et le sexe féminin. Je pense que 'transgenre' est le meilleur terme pour décrire mon prince. Mais je suis également ouverte aux interprétations des lecteurs sur la façon dont ils voient le personnage", souligne Jen Wang.

Des contes de fées pour démolir les clichés sexistes

Jen Wang n'est pas la seule romancière à aborder la question de l'identité sexuelle des adolescents dans les contes de fée. En 2016, l'Américain Greg McGoon, écrit le premier conte avec une princesse transgenre. IntituléThe Royal Heart, il raconte l'histoire de Lyric, un petit prince assigné au genre masculin à sa naissance mais qui très vite se pose des questions sur son identité sexuelle. Une rencontre magique va l'aider à devenir ce qu'il est vraiment au fond de lui : une princesse.

Si la littérature enfantine moderne propose encore beaucoup de contes de fées truffés de clichés sexistes (des princes intrépides en quête d'aventure et des princesses fleurs bleues dont l'unique dessein consiste à trouver le prince charmant), certains se démarquent cependant par leur volonté de démolir les stéréotypes de genre qui ont la vie dure. C'est par exemple du Prince aux Petits Pois, un conte écrit par une classe de CE1 dans le cadre du concours "Lire égaux". Ce petit album présente une princesse cool et contemporaine (elle a même un smartphone) qui prend le prétexte de l'amour pour partir faire le tour du monde en sac à dos. Extrêmement futée et batailleuse, elle renverse les codes, à l'instar de l"héroïne du conte français Un jour mon prince viendra....ou pas ! écrit par Sandra Nelson et Rémi Saillard.

Paru le 13 février, l'ouvrage The Prince and The Dressmaker est disponible sur Amazon, en anglais uniquement. En espérant une sortie en France très prochainement ?