7 choses étonnantes que vous devriez éviter de faire pendant vos règles

7 choses étonnantes que vous devriez éviter de faire pendant vos règles
7 choses étonnantes que vous devriez éviter de faire pendant vos règles
Les règles ne sont déjà pas une partie de plaisir mais selon les gynécologues, il existe certaines choses capables de faire empirer la situation. Voici 7 situations qu'il vaut mieux éviter lorsque vous êtes en plein dans votre cycle menstruel.
A lire aussi
Faire l'amour pendant ses règles : le mode d'emploi décomplexé
News essentielles
Faire l'amour pendant ses règles : le mode d'emploi...

Impossible de leur échapper. Tous les 28 jours, les règles débarquent avec leur lot de désagréments. Ventre et poitrine qui gonflent, nausées, ballonnements, irritabilité, le cycle menstruel est loin d'être la panacée pour la plupart des femmes. Mais si on a toutes dû apprendre à vivre avec ça – après tout, les règles nous collent à la peau de la puberté à la ménopause – on sait moins que certaines choses sont susceptibles d'empirer la situation. Le site américain Bustle est allé s'informer auprès de gynécologues et est revenu avec une liste de situations (parfois étonnantes) à éviter pour mieux vivre ses règles. Les voici :

1 – Manger trop salé

En plus d'avoir un effet souvent négatif sur notre corps, les règles nous donnent généralement envie de manger trop gras ou trop salé. Vous avez soudainement envie d'un méga cornet de frites ? Attention, comme la gynécologue Angela Jones, la nourriture trop salée peut faire empirer certains symptômes liés aux règles. "Cela va contribuer à accroitre les ballonnements et la rétention d'eau, mais aussi les crampes", a-t-elle ainsi expliqué.

2 – Se faire épiler

Une séance d'épilation pendant vos règles ? A vos risques et périls ! Comme l'explique la gynécologue Jaime Knopman, "pendant les règles, le récepteur sensoriel à la douleur s'accentue et la peau devient plus sensible". L'épilation – encore plus celle du maillot – est donc une chose à éviter absolument. "Cela peut se transformer en séance de torture", confirme le médecin.

3 – Arrêter le sport

Les règles sont souvent synonymes de démotivation sportive. Et il est vrai que lorsqu'on est assaillie par les crampes et les douleurs lombaires, s'enfoncer dans son canapé est tout de suite plus tentant que le fitness. Mais selon le Dr. Angela Jones, c'est pourtant tout l'inverse qu'il faudrait faire. En effet, faire du sport pendant ses règles permettrait de diminuer les maux de tête, la fatigue, et même l'anxiété. "Faire du sport va faire du bien à votre corps. Cela va vous donner un regain d'énergie et va même atténuer vos crampes", conclut la gynécologue.

4 – Faire un examen des seins

Pendant les règles, les seins deviennent extrêmement sensibles. Pour Jaime Knopman, mieux vaut donc éviter les examens mammaires : "La fluctuation de l'oestrogène et de la progestérone peut rendre ce type d'examen douloureux". Qui plus est, la poitrine étant anormalement gonflée, il est possible que le médecin rencontre un problème qui n'en est pas un. "Cela va tirer la sonnette d'alarme inutilement. Si les examens mammaires sont importants, éviter de les prévoir pendant vos règles", conseille-t-elle.

5 – Se jeter sur les produits laitiers

Pendant vos règles, vous pourriez dévorer un Comté entier ? On vous comprend. Malheureusement, les produits laitiers font partie des aliments qu'il vaut mieux éviter de consommer à ce moment précis du mois. Angela Jones explique : "Quand vous avez vos règles, vous êtes plus sujette aux gaz. C'est tout à fait normal, c'est hormonal. Or, consommer des produits laitiers à ce moment-là, c'est comme mettre du sel sur une plaie. Vos intestins vont être encore plus irrités et vos crampes vont être plus intenses".

6 – Veiller trop tard

Manquer de sommeil est mauvais pour la santé, mais cela devient encore plus handicapant lorsqu'on a nos règles. Comme l'indique le gynécologue Jamil Abdur-Rahman, le manque de sommeil va accroitre la production de cortisol, l'hormone du stress. Cela va créer un déséquilibre des hormones, et donc avoir un effet négatif sur les règles. Plus que jamais, on profite donc de cette période du mois pour s'offrir quelques nuits réparatrices.

7 – Boire trop de café

Rien de tel qu'un bon latte pour commencer la journée ! Oui, mais attention, pendant les règles, la bien-aimée caféine peut se transformer en ennemie. Les gynécologues estiment ainsi que le café comprime les vaisseaux sanguins, ce qui va accentuer les crampes mais aussi les ballonnements. C'est donc le moment ou jamais de passer au thé vert, un allié diurétique et ventre plat.