7 trucs que vous ne lavez pas (alors que vous devriez)

Certains objets du quotidien que l'on ne soupçonne même pas et que l'on a tendance à oublier sont pourtant de véritables nids à microbes. Et ils ont bien besoin d'être lavés !
A lire aussi
4 trucs essentiels que vous devriez faire après le sexe
News essentielles
4 trucs essentiels que vous devriez faire après le sexe

Que l'on soit maniaque ou pas, il faut bien avouer que l'on oublie parfois totalement de laver certains objets de notre quotidien. Pourtant, ces oubliés du savonnage sont souvent de véritables nids à microbes dont il faut se méfier plutôt deux fois qu'une.

Les oreillers, ces nids à bestioles

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les oreillers n'ont pas une durée de vie très longue et devraient en principe être changés tous les six mois, ou au minimum tous les deux ans selon leur qualité. Pourquoi ? Parce qu'une multitude de bestioles et d'excréments affleurent à la surface de l'oreiller sur lequel vous vous endormez chaque soir. Poussière, graisses, peaux mortes s'y accumulent, ce qui peut provoquer de l'acné. Sans oublier les acariens qui y prolifèrent allègrement. Bref, votre oreiller a besoin d'être changé régulièrement mais aussi d'être lavé.

Comment le laver ? On le case dans sa machine à laver s'il est en matière synthétique (en suivant les indications sur l'étiquette pour éviter les drames) et sinon on l'emporte au pressing. En ce qui concerne la régularité, le plus souvent sera le mieux.

Le verre à brosses à dents, usine à germes

Si l'on se brosse les dents tous les jours sans même y songer, on oublie un peu plus facilement de nettoyer le verre dans lequel trônent nos brosses à dents. Pourtant, ce verre renferme souvent tout un tas de bactéries plus ou moins méchantes qui sont néfastes pour notre santé.

Comment le laver ? Comme on le ferait avec n'importe quel verre. On place tout ça dans le lave-vaisselle et le tour est joué ! Idéalement, on le fait au moins une fois par semaine. Pas de machine ? Dans ce cas, une bonne vieille vaisselle à la main suffira.

Le réservoir de la machine à café, meilleur ami de la moisissure

Depuis quelques années, les machines pour faire des boissons chaudes sont partout. Et si l'on oublie rarement d'en nettoyer le filtre ou les accessoires, le réservoir à eau passe souvent à la trappe. Pourtant, une étude récente de la NSF (National Sanitation Foundation) indique que de la moisissure aurait été trouvée dans 50% des réservoirs testés.

Comment le nettoyer ? On commence par regarder dans le manuel ce que recommande le constructeur. Bien souvent, du vinaigre blanc est la solution la plus adaptée.

Les clés, terrain favori des bactéries

S'il y a bien un objet que PERSONNE ne pense à nettoyer (à moins qu'elles ne tombent dans la boue, entendons-nous) ce sont nos clés. Pourtant, on manipule ces petits objets du quotidien chaque jour. Et comme c'est le cas des claviers d'ordinateurs, les clés sont de véritables nids à bactéries.

Comment les nettoyer ? Tout simplement avec une lingette désinfectante. Le plus souvent possible.

Le smartphone, terrain fertile des germes

A force de manipuler son smartphone partout et à n'importe quel moment, on en vient forcément à le salir. D'autant que ces petites choses traînent la plupart du temps au fond d'une poche de jean (qu'il faut laver aussi d'ailleurs) ou d'un sac pas toujours impeccable. Bref, les smartphone sont TOUS des nids à germes et autres bactéries.

Comment le nettoyer ? Là encore, le plus simple est d'utiliser une lingette imprégnée. Attention à bien éteindre le téléphone avant la moindre manipulation histoire de ne pas l'abîmer.

Les lacets de chaussures, rois de la saleté

Encore des choses que l'on ne pense strictement jamais à laver : les lacets de nos chaussures. Pourtant, ils contiendraient des millions de micro-organismes pas toujours très sympas. Forcément, à force de traîner par terre dans la poussière, l'eau et tout le reste...

Comment les laver ? Soit on opte pour la solution machine à laver et on place les lacets dans une taie d'oreiller pour éviter qu'ils ne fassent trop de bruit ou ne viennent se coincer quelque part, soit on les fait tremper dans de l'eau savonneuse pendant quelques heures. Et cela le plus régulièrement possible.

Le sac à main, plus sale que des toilettes

Triste constat, mais votre sac à main est bien souvent plus sale que vos toilettes car on ne pense pas souvent à le laver et que la manoeuvre parait franchement fastidieuse. Pourtant, ce ne serait vraiment pas du luxe de se pencher sur la question. La petite astuce pour les moins entreprenantes du lavage est de placer tous les objets de son sac dans des petites pochettes individuelles. Ainsi, on diminue les risques d'être au contact de germes. Mais le lavage complet reste indispensable.

Comment le laver ? Le plus simple dans le cas d'un sac à main est de l'emmener au pressing où des professionnels s'occuperont de votre précieux compagnon. Sinon, de l'eau savonneuse reste la solution la moins chère.