Votre enfant veut zapper son cours de piano ? Pas la peine d'en faire un drame

Votre enfant veut zapper son cours de piano ? Pas la peine d'en faire un drame
Votre enfant veut zapper son cours de piano ? Pas la peine d'en faire un drame
Pratiquer une activité extra-scolaire présente de nombreux bienfaits pour votre enfant. Mais attention à ne pas surcharger son emploi du temps, car cela pourrait non seulement nuire à votre vie de famille, mais également freiner la créativité de votre bambin, comme le montre une récente étude.
A lire aussi

Tout parent qui a inscrit son enfant à une activité extra-scolaire a sûrement connu un jour cette situation où où il refuse de se lever un mercredi matin alors qu'il n'y a pas école, et vous supplie de le laisser sécher le karaté ou le piano, pour aller jouer dehors avec leurs petits camarade.

Eh bien, figurez-vous que ce n'est pas si grave, si votre bambin vous fait le coup (du moment que ce n'est pas systématique). En, effet, de nouvelles preuves scientifiques avancent que les enfants peuvent zapper leurs cours de peinture ou leur séance d'équitation au moins une fois de temps en temps.

Pour parvenir à cette conclusion, deux chercheuses britanniques ont observé près de 50 familles avec des enfants âgés de 9 à 11 ans dans le nord de l'Angleterre. Leur but était d'étudier et d'analyser l'influence les conséquences de l'implication intense des parents dans les activités extra-scolaires de leurs enfants.

Trop d'activités extra-scolaires peut nuire au couple

Dans les familles où les loisirs accaparent beaucoup les enfants (parfois plus d'une activité par jour), les chercheurs, ont constaté qu'ils contribuent souvent à "dominer la vie familiale". "Il est prouvé que les réserves de temps, d'argent et d'énergie des parents sont souvent considérablement épuisées et que les couples peuvent être mis en danger en raison des exigences liées à la participation de leurs enfants", écrivent Sharon Wheeler et Ken Green, qui ont dirigé l'étude.

En effet, si chaque enfant a plusieurs activités par jour, cela requiert une organisation et une charge supplémentaire dans l'emploi du temps des parents (emmener Élise au judo, déposer Lucas à son cours d'escalade, puis revenir chercher Élise etc), souvent source de stress et parfois de tensions entre les parents.

Votre enfant veut zapper son cours de piano ? Pas la peine d'en faire un drame
Votre enfant veut zapper son cours de piano ? Pas la peine d'en faire un drame

Un enfant qui s'ennuie gagne en autonomie

Au fil de leurs recherches, les autrices de l'étude ont constaté que les parents qui se lancent dans une course effrénée à l'activité afin que leurs têtes blondes soient constamment occupées peut non seulement nuire au bien-être du foyer, mais également se révéler improductif pour l'enfant. Autrement dit, laisser votre enfant inoccupé une ou deux heure n'est pas une mauvaise chose. Comme l'explique l'étude, les moments d'oisiveté favoriseraient la créativité de vos marmots, puisque leur esprit est libre au lieu d'être focalisé sur une activité précise.

Cette étude n'est d'ailleurs pas la première à suggérer que s'ennuyer peut se révéler bénéfique pour votre enfant. "Votre rôle en tant que parent est de préparer vos enfants à trouver leur place au sein de la société. Être un adulte signifie savoir s'occuper tout seul et remplir son temps libre d'une façon plaisante", avait expliqué Lyn Fry, psychologue pour enfants spécialisé dans l'éducation, au site Quartz.

Que les parents qui redoutent la longue période des vacances d'été se rassurent : si les enfants connaissent des heures de creux pendant la journée, ce ne sera pas la fin du monde. Au contraire, puisque cela les aidera à gagner en autonomie et en créativité.