"Je suis soit trop grosse, soit trop mince" : Adele aimerait qu'on lui lâche la grappe

"Je suis trop grosse ou trop mince" : Adele aimerait qu'on lui lâche la grappe
"Je suis trop grosse ou trop mince" : Adele aimerait qu'on lui lâche la grappe
Dans cette photo : Adele
La chanteuse britannique Adele est de retour avec un album très attendu, sobrement intitulé "30". Invitée par Oprah Winfrey pour discuter de ce come-back, l'artiste a abordé de nombreux sujets personnels. Son divorce, ses "crises d'angoisses terrifiantes", et sa perte de poids beaucoup trop commentée à son goût.
A lire aussi

Ce dimanche 14 novembre sur la chaîne CBS, la chanteuse britannique Adele a pris place aux côtés d'Oprah Winfrey, dans le même salon de jardin qu'Harry et Meghan lors de leur interview choc, en mars dernier. Le 19 novembre prochain sort son nouvel et quatrième album, 30, dont les morceaux ont été écrits lors d'une période charnière de sa vie : son divorce avec le chef Simon Konecki, père de son fils de 9 ans, Angelo.

A la présentatrice et productrice américaine, la jeune femme raconte à quel point cette période a été difficile à encaisser et à gérer. "Ça été un processus : le processus du divorce, le processus de devenir une mère célibataire, le processus de ne pas voir ton enfant tous les jours - et n'était pas vraiment ce que j'avais en tête lorsque je suis devenue mère", confie-t-elle.

Elle poursuit : "Le processus de s'en sortir pour soi-même, chaque jour, d'être là pour soi-même chaque jour. Et continuer à tenir sa maison, diriger sa carrière... tant de gens savent de quoi je parle. J'ai jonglé avec tout ça, or je n'avais plus envie de le faire. Cela m'a fait mal aux pieds, de marcher à travers tout ce béton".

Une étape d'autant plus éprouvante qu'elle se fait sous les yeux du public et des médias. Et ce dernier n'est pas avare en réflexions nocives, surtout lorsqu'il s'agit de commenter le physique de la chanteuse et compositrice.

"Mon corps a été objectifié durant toute ma carrière"

"J'ai fait les crises d'angoisse les plus terrifiantes de ma vie après avoir quitté mon mariage", raconte Adele. "Elles m'ont complètement paralysée, et ça m'a vraiment perturbée, car je n'avais plus aucun contrôle sur mon corps. J'ai remarqué que je n'étais pas anxieuse lorsque j'étais à la salle de sport, alors c'est devenu mon moment à moi."

Cette nouvelle routine lui fait perdre 45 kilos, ce que ne tardent pas à remarquer et à critiquer internautes et tabloïds. "Je ne suis pas surprise, parce que mon corps a été objectifié durant toute ma carrière", déplore-t-elle auprès d'Oprah.

Et de constater : "Je suis soit trop grosse, soit trop mince. Soit je suis sexy, soit je ne le suis pas. Cela me fait de la peine si ma perte de poids a fait que certaines personnes se sentent mal vis-à-vis de leurs corps - mais ce n'est pas mon travail de gérer ça. J'essaie déjà de gérer ma propre vie. Je ne peux pas m'ajouter une autre inquiétude".

L'artiste aux 15 Grammys conclut en évoquant sa nouvelle relation avec Rich Paul, agent sportif au sujet duquel elle ne tarit pas d'éloges. "La dernière chose dont j'ai besoin, c'est de quelqu'un qui ne sait pas où il est, ni ce qu'il veut. Je sais ce que je veux. Et je sais vraiment ce que je ne veux pas". Comme dirait Oprah : Preach.