"C'est mon corps" : Adele consternée par l'obsession pour sa perte de poids

La chanteuse Adele dans l'émission Saturday Night fin 2020
2 photos
Lancer le diaporama
Tabloids et internautes semblent fascinés par la perte de poids de la chanteuse Adele. L'interprète de "Someone like you" a fustigé cette obsession dans le magazine "Vogue".
A lire aussi

"C'est mon corps". C'est une vérité en forme de slogan féministe qu'a décochée Adele dans le magazine Vogue. Alors qu'elle vient d'annoncer son grand retour avec un nouveau single Easy On Me (qui sortira le 15 octobre) et un 4e album à venir, la chanteuse britannique s'est exprimée à propos des indénombrables réactions que suscite sa perte de poids sur les réseaux sociaux et dans les médias, insistant sur sa liberté et son indépendance.

Du côté du magazine Vogue, la trentenaire s'est attardée sur cette perte (quarante-cinq kilos en deux ans), et surtout sur la réception médiatique de la chose : "Cela fait douze ans que les gens parlent de mon corps. Ils en parlaient avant même que je perde du poids. Mais peu importe, je m'en moque". Adele Laurie Blue Adkins de son nom complet met là le doigt sur un sexisme trop ordinaire, inhérent aux réseaux sociaux et aux tabloïds.

Et la chanteuse de décocher : "Vous n'avez pas besoin d'être en surpoids pour incarner le mouvement body positive, vous pouvez être de n'importe quelle forme ou taille". A bon entendeur.

"Pourquoi aurais-je partagé ma perte de poids ?"

Dans les pages de Vogue, Adele tient donc un discours militant. Elle explique également que la surprise de ses fans à propos de cette évolution physique vient en partie du fait qu'elle n'ait pas "instagrammé" ces changements. Elle nie également avoir "jeûné" ou entrepris un régime "trop restrictif ou nocif". "Je n'ai pas fait ça", poursuit-elle, insistant sur l'un de ses hobbies de ces deux dernières années : ses activités sportives, et plus précisément sa pratique régulière de la musculation ou des exercices de cardio.

"Je fais de l'activité physique deux ou trois fois par jour. En faisant de la musculation, je me sentais juste mieux. Il n'a jamais été question de perdre du poids, mais plutôt de devenir forte et de passer du temps loin de mon téléphone. Je suis devenue assez dépendante au sport", détaille la star. Avant de poursuivre sur le même ton : "Pourquoi aurais-je partagé ma perte de poids ? Les gens sont habitués à ce que l'on documente tout sur Instagram. Je ne le trouve pas cela fascinant. C'est juste mon corps".

"Vous savez que cent pour cent des histoires écrites sur moi sont absolument fausses", a encore affirmé Adele à Vogue.