Société
Affaire DSK : son "mensonge" dans le procès Banon utlisé par Nafissatou Diallo
Publié le 14 octobre 2011 à 12:44
Par Terrafemina
L'avocate de la femme de ménage du Sofitel, Nafissatou Diallo, dit sur Europe 1, vendredi soir, que Dominique Strauss-Kahn aurait été "pris en flagrant délit de mensonge". Des précisions sur sa nouvelle stratégie d'attaque.
Affaire DSK : son "mensonge" dans le procès Banon utlisé par Nafissatou Diallo Affaire DSK : son "mensonge" dans le procès Banon utlisé par Nafissatou Diallo
La suite après la publicité

L’avocat français de Nafissatou Diallo, Me Thibault de Montbrial accuse Dominique Strauss-Kahn de mensonge sur Europe 1 vendredi soir.

Me de Montbrial a jugé « désastreuse » pour DSK la décision du parquet de Paris de classer sans suite la plainte de Mme Banon tout en indiquant que des faits pouvant être qualifiés d’agression sexuelle avaient été « reconnus » mais étaient prescrits.

Elle compte utiliser ces faits pour la procédure civile engagée à New York par la femme de ménage du Sofitel. Elle précise : "C'est la première fois qu'un magistrat évoque à son propos le terme d'agression sexuelle. Aujourd'hui, il n'y a pas que l'avocat de Mme Banon ou l'avocat de Nafissatou Diallo qui parle d'agresseur sexuel en parlant de M. Strauss-Kahn. Il y a aussi le procureur de Paris, ce qui n'est pas rien".

Puis, elle argumente ainsi : « Deuxième enseignement, M. Strauss-Kahn est pris en flagrant délit de mensonge. J'ai réécouté ce qu'il avait dit sur TF1 il y a quelques semaines. Il avait dit, je cite: 'Il n'y a eu aucun acte d'agression à propos de Tristane Banon'. Il a parlé de faits imaginaires. Donc M. Strauss-Kahn a menti ».

Jouant sur ce quiproquo, elle menace : « Quand les avocats de Mme Diallo aux Etats-Unis, dans le cadre de la procédure américaine, intervieweront Dominique Strauss-Kahn, sous serment, dans le cadre de l'enquête au civil, ils ne manqueront pas de le mettre en face de son mensonge dans l'affaire de Mme Banon ».

C’est sur ce point que Me de Montbrial compte faire faillir DSK, puisque « mentir sous serment » entraîne une condamnation aux Etats-Unis. Mais DSK réfute cette thèse de l’agression et clame n’avoir jamais reconnu avoir abusé sexuellement de Tristane Banon en 2003. Il reconnait en revanche avoir voulu l’embrasser, ce qui n’est pas vraiment passible de prison, ni en France, ni aux Etats-Unis. Nafissatou Diallo est en attente, suite à la procédure civile qu’elle a engagée pour réparation financière.

VOIR AUSSI

Affaire DSK : le récit détaillé et violent de Nafissatou Diallo

Affaire DSK : « Madame Diallo prend de gros risques dans les médias »

Affaire DSK/Banon : « Pas question d'aller manifester Place des Vosges »

Affaire DSK : Nafissatou Diallo embarrasse les féministes

Mots clés
Société Buzz
Sur le même thème
Affaire Gérard Miller: ouverture d'une enquête après des accusations de violences sexuelles play_circle
Société
Affaire Gérard Miller: ouverture d'une enquête après des accusations de violences sexuelles
23 février 2024
Affaire Depardieu : que sait-on de cette nouvelle plainte déposée ? play_circle
Société
Affaire Depardieu : que sait-on de cette nouvelle plainte déposée ?
19 février 2024
Les articles similaires
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé play_circle
Société
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé
31 janvier 2024
"On ne doit pas faire ça" : Laetitia Casta élève la voix sur l'affaire Depardieu play_circle
Société
"On ne doit pas faire ça" : Laetitia Casta élève la voix sur l'affaire Depardieu
22 janvier 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news