Amanda Lear se confie sur son âge : "Il faut savoir l'accepter"

Amanda Lear
2 photos
Lancer le diaporama
Amanda Lear
Dans cette photo : Amanda Lear
La comédienne est de retour sur les planches au théâtre de la Michodière à Paris avec la pièce "La Candidate". L'année 2016 s'annonce encore bien remplie pour la touche à tout du show-business très loin d'une éventuelle retraite.
A lire aussi

A l'approche du cap des 70 ans, l'excentrique Amanda Lear devenue une femme de théâtre incontournable aborde cette nouvelle année en grande forme avec une nouvelle coupe de cheveux et une nouvelle pièce de théâtre. Toujours aussi à l'aise avec son âge, elle n'hésite pas à évoquer le sujet de la vieillesse à nouveau en interview pour le magazine VSD. "Je n'y vois aucun avan­tage, c'est certain. Mais il faut savoir l'ac­cep­ter. On parle de la chirur­gie esthé­tique comme d'une chose abomi­nable mais vous allez bien chez le dentiste ou chez le coif­feur , c'est pareil."

"Le troisième âge, c'est formidable !"

Toujours aux bras de beaux et jeunes hommes, comme un certain Hugo l'an dernier, l'actrice ne supporte pas les "vieux" comme elle dit. "Je vois mes copines d'enfance anglaises se laisser aller. Elles commencent toutes leurs phrases par 'À mon âge...' Ça m'horripile ! Justement, à ton âge, ton mari t'a larguée pour une plus jeune, t'as une pension alimentaire, les enfants sont grands, youpi, éclate-toi ! Le troisième âge, c'est formidable !" s'exclame-t-elle dans VSD.

Amanda Lear poursuit sa cure de jeunesse professionnelle avec la pièce "La Candidate" écrite par Jean Franco et Guillaume Mélanie, suite de "Panique au ministère". Dans cette mise en scène de Raymond Acquaviva, elle incarne une ministre qui décide un jour de devenir présidente de la République.

Dans l'actu
Les dossiers