Audrey Pulvar parle d'écologie, mais les internautes font une fixette sur ses cheveux

Audrey Pulvar attaquée sur Twitter à cause de ses cheveux
Audrey Pulvar attaquée sur Twitter à cause de ses cheveux
Dans cette photo : Audrey Pulvar
Invitée dans l'émission "Quotidien" mardi 18 décembre pour parler de "l'Affaire du siècle", Audrey Pulvar a essuyé de vives critiques sur Twitter à propos de ses cheveux. Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt.
A lire aussi
Kate Middleton : ses cheveux gris font beaucoup parler
grossesse
Kate Middleton : ses cheveux gris font beaucoup parler

Mardi 18 décembre, les ONG Greenpeace France, Oxam France, La Fondation pour la Nature et l'Homme et Notre Affaire à tous ont porté plainte contre l'État français pour inaction climatique. Cette mobilisation inédite en France baptisée "L'Affaire du siècle" a déjà recueilli les signatures d'un million de citoyen·nes.

Invitée sur le plateau de Quotidien ce mardi, Audrey Pulvar, présidente de la Fondation pour la Nature et l'Homme était aux côtés de Cécile Duflot, Directrice générale de l'ONG Oxfam France, pour parler de l'Affaire du siècle. Les internautes ont été au rendez-vous pour commenter l'intervention de Yann Barthès et de ses invitées sur Twitter.

Les commentaires postés sur le réseau social à l'oiseau bleu ont donné naissance à une polémique pour le moins affligeante : alors qu'Audrey Pulvar dénonçait "un manque d'action concrète du gouvernement", certain·es internautes ont jugé bon de commenter sa coiffure, donnant ainsi plus d'importance à sa coiffure qu'à ses propos.

Le rapport avec l'écologie ? Aucun, bien sûr. Mais il semblerait que le dérèglement climatique ou la pollution de l'air soient moins importants pour certaines personnes que la coiffure d'une journaliste. Les commentaires malveillants de ces internautes ont suscité l'énervement de nombreux autres utilisateur·trices qui ont publié des messages de soutien envers Audrey Pulvar.

"Les commentaires désobligeants des gens sur Twitter à propos des cheveux/du look d'Audrey Pulvar sur @Qofficiel alors qu'elle parle d'un sujet ultra important, ça me désole. Une grosse couche de #racisme sur une tartine de #sexisme", écrit par exemple l'utilisatrice Sarah Kermaïdic.

"Laissez mes cheveux tranquille"

Audrey Pulvar n'en est malheureusement pas à sa première attaque sur ses cheveux. Les invectives des internautes s'avèrent tellement fréquentes que la présidente de la Fondation pour la nature et l'homme a publié un coup de gueule début octobre sur Twitter.

"Mêlez-vous de ce qui vous regarde et laissez mes cheveux tranquilles. Scoop: dans quelques jours je vais défaire mes tresses et refaire un brushing... c'est le signe de quel agenda politique selon vous ?", a-t-elle écrit sur le réseau social, après qu'on l'a accusée d'avoir délaissé ses brushings en même temps que les plateaux télé pour se consacrer à l'écologie (et donc se faire des tresses).

Oui, les gens ont parfois beaucoup d'imagination.