Baisse de la libido : que faire ?

Si la baisse de la libido peut entraîner un sentiment de honte ou de culpabilité, des solutions existent.
Si la baisse de la libido peut entraîner un sentiment de honte ou de culpabilité, des solutions existent.
Baromètre du désir, la libido, c'est un peu comme le cours du pétrole : fluctuant. Ainsi, l'envie de faire l'amour peut survenir spontanément, en repensant à quelques visions sympathiques ou en réponse à une stimulation de votre partenaire, mais aussi disparaître subitement.
A lire aussi
PMA, congélation des ovocytes... Willy Pasini décrypte les nouveaux moyens de faire un bébé
News essentielles
PMA, congélation des ovocytes... Willy Pasini décrypte...

Si elle n'affecte pas toujours la capacité à avoir des relations sexuelles, la baisse de la libido peut devenir problématique lorsque l'intensité du désir atteint un seuil suffisamment bas pour devenir préoccupante pour la personne concernée ou son / sa partenaire. Cette chute du désir peut être due à différents facteurs liés à la forme physique, au bien-être psychique, à la qualité de la relation ou au rythme de vie. Les symptômes sont assez simples à repérer : disparition inexpliquée et prolongée du désir, répulsion à l'égard des activités sexuelles, etc.

Communication dans le couple, imagination et fantaisie

Quelques mesures peuvent être applicables pour tenter de rallumer la flamme du désir qui sommeille. Première d'entre elles : ne pas hésiter à communiquer avec son conjoint ou sa conjointe. Tant pour tenter d'expliquer cette baisse de l'envie de faire l'amour que de savoir ce qui lui procure du plaisir durant les relations. En outre, pensez à casser la routine du sempiternel missionnaire ou de la morne étoile de mer en faisant preuve d'un brin d'imagination et de fantaisie.

Néanmois, cette baisse de la libido peut aussi être traité par un traitement médical approprié. C'est le cas notamment dans les troubles hormonaux et d'une baisse de la libido engendrée par une trop faible production de testostérone, par exemple. La prolactine, quand elle est fabriquée en trop grande quantité, peut aussi entraîner une chute de la libido.

L'oreille des thérapeutes sexologues

En dehors des traitements médicaux, les conseils d'une thérapeute sexologue peut également apporter des réponses sur la baisse du désir. Dépression, troubles liés à l'enfance, une thérapie est parfois nécessaire pour relancer son envie. Des professionnels sont là pour conseiller lectures, techniques, exercices à pratiquer en couple et apporter des réponses aux questions des patients.