Benjamin Castaldi et Arthur sont les animateurs les moins appréciés des Français

Benjamin Castaldi et Arthur sont boudés des téléspectateurs
Benjamin Castaldi et Arthur sont boudés des téléspectateurs
Dans cette photo : Arthur
Stars de notre petit écran depuis des décennies, certains animateurs, à l'instar de Benjamin Castaldi et Arthur, ont vu leur côte de popularité dégringoler auprès du public comme le dévoile un récent sondage.
A lire aussi

Le magazine Stratégies a publié son sondage annuel (réalisé en février 2015 par l'institut Omnicom Média Group) des animateurs préférés... mais aussi des moins appréciés des téléspectateurs. Et la grande gagnante dans le coeur des français est la présentatrice des " Reines du shopping ", la sexy Cristina Cordula et son désormais célèbre accent brésilien. L'ancienne mannequin est en effet considérée comme "la plus sympathique" et "la plus dans l'air du temps". Michel Cymes du "Magazine de la santé", Philippe Etchebest, le chef cuisinier et animateur de "Cauchemar en cuisine" sur M6, Jean-Luc Reichmann ("Les douze coups de midi") ou encore Frederic Lopez ("Rendez-vous en terre inconnue") se hissent également parmi les animateurs les plus appréciés du petit écran.

Et les moins appréciés sont...

Ovationnés il y a quelques années, Benjamin Castaldi et Arthur sont désormais boudés du public.
Jugé ennuyeux par un quart des sondés mais aussi démodé pour 23% d'entre eux (juste derrière Jean-Pierre Foucault et Patrick Sébastien), l'ancien présentateur de l'émission de téléréalité "Secret Story" est également perçu comme antipathique par 13% des personnes interrogées. C'est sûr qu'aux vues de ces résultats, il semble que Benji ait pris la bonne décision en quittant TF1.
Arthur, aux commandes de " Samedi tout est permis " et des " Enfants de la télé " sur la première chaîne ne séduit plus franchement le public non plus. Ce dernier est en effet considéré comme arrogant (26%), antipathique (18%) et ennuyeux (17%).

A côté d'eux, Cyril Hanouna sortirait presque la tête de l'eau malgré son côté "antipathique" souligné par 17 % des sondés et son arrogance qui lui vaut tout de même 18 % de suffrages.