Boire trop de soda light peut avoir cet effet négatif très précis sur notre santé

Boire trop de soda peut avoir cet effet négatif très précis sur notre santé
Boire trop de soda peut avoir cet effet négatif très précis sur notre santé
Vous buvez régulièrement du soda sans sucre et vous pensez que c'est un moindre mal ? C'était sans compter sur les surprenantes révélations tirées d'une récente étude scientifique sur le sujet. En effet, cela aurait un impact négatif très précis sur notre santé. Explications.
A lire aussi

Le soda est loin d'être un allié santé, c'est bien connu. Responsable d'un vieillissement prématuré de l'organisme, il est également bourré de sucre. Pour éviter de prendre des calories, nous sommes donc nombreux à nous tourner vers leur alternative sans sucre ou "light". Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Apparemment non, si l'on se fie à une très sérieuse analyse effectuée par des chercheurs de l'université australienne de Sydney. Selon eux, cela nous pousserait en fait à consommer encore plus de sucre. Un paradoxe à peine croyable, qui vient d'éclater au grand jour grâce à des tests effectués sur des mouches à fruits et des souris de laboratoire.

Quand le sucre artificiel appel le sucre naturel

Quand on décide de se tourner plus volontiers vers des aliments allégés et des sodas light, c'est qu'on souhaite bien souvent se débarrasser de quelques kilos superflus. Et bien sachez que c'est une solution tout à fait contre-productive. En fait, cette fréquente consommation de sucre artificiel nous pousserait à consommer encore plus de mauvaises graisses.

Après avoir soumis ces cobayes à un régime quotidien de soda light (à base de sucralose), les scientifiques ont rapidement constaté qu'ils se nourrissaient de manière beaucoup plus grasse que lorsqu'ils n'avaient accès qu'à des aliments naturellement sucrés. Une hausse spectaculaire, qui représente en moyenne 30% de calories en plus !

Mais comment un tel constat est-il possible ?

Pour expliquer une pareille aberration, les auteurs de cette surprenante recherche ont réussi à prouver que le problème venait non pas du produit en lui-même, mais de la façon dont notre cerveau l'analysait. Interrogé par le site Brit + Co, l'un des scientifiques ayant participé au projet révèle :

"Nous avons découvert que tout venait d'un ajustement du cerveau, où la consommation de sucre est reliée au potentiel énergétique. Quand les deux ne sont pas à l'équilibre, il augmente automatiquement le taux de calories véritablement ingérées".

Ce qui fait que vous avez l'impression d'avoir consommé encore plus de sucre et que vous en avez toujours plus envie. Pire encore, les scientifiques ont également établi qu'un cerveau régulièrement abreuvé en soda sans sucre, était de nature à croire qu'il manquait d'énergie. Une sensation qui nous pousse instinctivement vers des aliments gras et ultra caloriques. Vous l'aurez compris, comme faux-ami pour perdre du poids, on ne fait pas mieux !