Boulevard du Palais : la série est-elle devenue trop sombre ?

L'acteur Jean-François Balmer.
L'acteur Jean-François Balmer.
Jean-François Balmer, le héros de la série "Boulevard du Palais" est revenu sur le virage pris par la série dans les colonnes du Parisien. S'il salue le talent du metteur en scène, il commence à "trouver la série un peu trop noire". Une noirceur qui sera au rendez-vous du prochain épisode diffusé vendredi 24 juillet, à 20h55, sur France 2.
A lire aussi

Boulevard du Palais, une série qui a perdu de sa légèreté ? A en croire le commissaire Rovère, Jean-François Balmer, la réponse serait oui. "J'ai beaucoup d'admiration pour Christian Bonnet (le metteur en scène, ndlr), même si je commence à trouver la série un peu trop noire. Il faudrait repartir avec des choses un peu légères", commente l'acteur dans les colonnes du Parisien / Aujourd'hui en France.

Des déclarations qui interviennent alors que la série à succès de France 2, inspirée du roman Les Orpailleurs de Thierry Jonquet, fête ses quinze années d'existence. "Les scénarios étaient plus simples au début et je les trouve aujourd'hui un peu trop sophistiqués à mon goût", indique Jean-François Balmer.

Christian Bonnet à la base du succès de la série

Néanmoins, l'acteur de 68 ans tient à saluer les qualités du metteur en scène de la série, Christian Bonnet, notamment son audace et sa créativité. "Nous avons tourné dans les environs de Paris, mais nous avions vraiment l'impression d'être totalement. Et de conclure : "Christian Bonnet est, selon moi, à la base du succès de Boulevard du Palais. Il fait preuve d'une imagination et d'une liberté de penser étonnantes pour un feuilleton. Il nous a amené un climat de noirceur, d'insécurité qui a totalement transformé le feuilleton".