Ces expériences absurdes qui nous semblaient normales quand on était petites

Quelques bêtises originales
Quelques bêtises originales
"Ne touche pas à ça", "Tu t'épileras quand tu seras plus grande", "Ne mange pas n'importe quoi"... Nos parents ont eu beau nous délivrer tout un tas de recommandations, on les a parfois bravées pour réaliser nos propres expériences, aussi tentantes à l'époque qu'elles nous semblent lunaires aujourd'hui. Néanmoins, elle nous ont permis de tirer quelques leçons.
A lire aussi

Enfant, on a parfois eu tendance à confondre expériences et excès de confiance. Le deuxième nous offre au moins des anecdotes rigolotes à raconter et nous apprend qu'il vaut souvent mieux réfléchir avant d'agir.

1- Manger n'importe quoi

Si l'on nous a dit de ne pas manger ce piment qui traîne dans l'une des assiettes, c'était sans doute qu'il y a une raison. Notre langue frémit encore à l'évocation de ce souvenir. On comprend mieux maintenant l'expression "la gourmandise est un vilain défaut".

2- Faire des recettes gloubi-boulgesques

Même les basiques en cuisine, ça s'apprend. On l'a découvert en confectionnant une omelette uniquement à base de jaunes d'oeufs ou en faisant cuire ses pâtes sans eau. Résultat : ce n'était pas très bon, mais ça nous a permis de progresser (ou pas).

3- Se couper les cheveux soi-même

Tiens, des ciseaux, et si on se coupait les cheveux ? De préférence ceux situés bien sur le devant de la tête. Résultat : on a hérité d'une coupe au bol (pour égaliser). Et depuis, nous voilà traumatisée dès que le coiffeur touche à une mèche de cheveux.

C'est rarement réussi hélas
C'est rarement réussi hélas

4- Fumer une cigarette en douce

Nous avons jeté la chose dans la cuvette après une bonne quinte de toux et nous avons alors appris (à nos dépens) que la chasse d'eau n'aspirait pas tout... Un avantage quand, quelques années plus tard, on dégotte un appart muni d'un sanibroyeur.

5- Toucher le fer à repasser pour voir si c'est vraiment chaud

La réponse s'est douloureusement inscrite sur notre paume de main.

6- Réaliser une séance de tuning gratuite

Décorez la carrosserie de la nouvelle voiture de notre père avec des petits cailloux et être surprise de sa réaction.

Bah quoi, c'est pas plus gai ?
Bah quoi, c'est pas plus gai ?

7- Sauter de son lit superposé pour vérifier si l'on pouvait voler

Les adultes avaient beau nous l'assurer, on avait comme un doute, persuadés qu'ils nous empêchaient de battre les bras juste pour nous empêcher de nous amuser. Un plâtre plus tard, un peu moins.

8- Goûter des fourmis

Une sorte de Koh Lanta avant l'heure (et sans gain à la clé) qui laisse un souvenir sucré-salé. Maintenant, on préfère largement le chèvre au miel.

9- Glisser son auriculaire dans l'un des petits trous d'évacuation de la baignoire

Comme ça, juste pour voir. C'est vrai que c'est excitant de savoir si oui ou non, notre doigt peut rentrer dans le trou. Découvrir qu'il peut aussi rester coincé, c'est un peu moins rigolo.

Ceux des prises électriques sont également très tentants
Ceux des prises électriques sont également très tentants

10- Se prendre pour un super-héros (à l'aide d'une bombe aérosol)

Profiter d'être seule à la maison pour se prendre pour Wonder woman, jusque là, c'est relativement anodin pour un enfant. Sauf que vaporiser une bombe aérosol (choisie au hasard) en tournant sur soi-même pour donner de l'effet à son pouvoir, puis devoir expliquer ensuite aux parents pourquoi le salon est criblé de micro taches brunes sur les murs... tout de suite, on se sent moins comme une super-héroïne.

11- S'épiler les sourcils en commençant par le milieu

C'est un concept étrange qui nous paraissait pourtant extrêmement judicieux à l'époque. Vous avez réalisé (un peu tard) qu'il valait mieux deux sourcils broussailleux que quatre demi-sourcils.

Article réalisé grâce aux mémorables souvenirs de la rédaction de Terrafemina