Cette agence de mannequins n'engage que des modèles de plus de 45 ans

Voici un mannequin de l'agence Oldushka.
Voici un mannequin de l'agence Oldushka.
Avec leurs cheveux gris ou blancs, les mannequins de l'agence russe Oldushka spécialisée dans les seniors ne sont pas comme les autres. Avec une moyenne d'âge de 60 ans, ils bouleversent les codes de l'industrie et font de l'âge la nouvelle tendance.
A lire aussi

"Jeunesse". Voici le maître-mot de l'industrie de la mode. Une dictature du visage sans ride qui pousse la plupart des marques à avoir recours à Photoshop pour leurs campagnes de pub. Malgré tout, depuis quelques années, cette suprématie est bousculée par le mouvement body positive qui met à l'honneur les formes, mais aussi l'âge. Parmi ceux qui initient le changement, on compte Igor Gavar. Il y a quelques années, ce photographe originaire de la ville d'Omsk s'est consacré au street-style des seniors russes. Il publiait ensuite les clichés sur son blog baptisé Oldushka. Il a finalement créé une agence de mannequin basée à Moscou qui ne travaille qu'avec des modèles de 45 ans ou plus.

"La beauté est une qualité qui devient plus appréciée avec les années. J'ai rencontré des visages très intéressants et je voulais réaliser un projet séparé avec eux. Une agence de mannequins est devenue ce projet", a expliqué l'artiste à Vogue. Pour lui, comme il l'a dit au Courrier de Russie, l'âge est quelque chose contre lequel la société ne devrait pas lutter de façon acharnée : "L'objectif du projet est de proposer un autre regard sur les personnes âgées et de repenser la question de la vieillesse. Je veux élargir la compréhension sur cette période de la vie, la montrer avec un côté esthétique et contribuer à créer une relation harmonieuse entre la société et les aînés, mais aussi des personnes âgées à elles-mêmes." Et si certains n'y croyaient pas, aujourd'hui, Oldushka représente une vingtaine de mannequins dont la moyenne d'âge est de 60 ans qui travaillent dans toute la Russie pour des marques locales, des magazines ou même des campagnes de grandes marques comme Saint Laurent.

Olga, 72 ans.

Victor, 74 ans.

Irina, 70 ans.

Victor, 53 ans.

Irina, 80 ans.

Parmi les protégés d'Igor Gavar, on compte Valentina Yassen. A 62 ans, elle a rejoint les rangs d'Oldushka, mais cela n'a pas été sans hésitation : "J'étais une comédienne professionnelle et pendant des années j'ai travaillé au théâtre, mais maintenant je ne suis plus sur scène. J'étais nerveuse de commencer à faire du mannequinat. Mais mon fils m'a persuadée en me disant, 'Maman, tu n'es pas populaire au point de ruiner ta carrière de comédienne en étant photographiée pour une publicité. Tu ne perdras rien, mais il est possible que cela soit le début de quelque chose de nouveau pour toi."

Valentina, 63 ans.

Ivan, 53 ans.

Au-delà la mode

Comme le dit Igor Gavar de ses modèles, "apparaître tels qu'ils sont est une façon de combattre les stéréotypes. Ils sont des exemples inspirants pour montrer qu'il est possible d'être beau en faisant son âge." Mais avec ce projet, c'est aussi l'occasion de faire un peu plus que de briser le tabou autour du jeunisme dans la mode, mais de véritablement faire la paix avec elle : "Nous n'y pensons pas mais les aînés ont des choses à nous dire et à nous offrir. Ils sont passés par toutes les étapes de la vie et peuvent nous apprendre de quoi sera fait notre futur. Mais la vieillesse fait peur, on préfère ne pas en parler. Et toute une génération reste ainsi tapie dans l'ombre." Une belle initiative pour initier le changement !

Sergey, 45 ans.

Olga, 72 ans.