Cette petite Américaine de 10 ans veut changer la Constitution pour devenir présidente

Capture d'Alena Mulhern à la télévision américaine
Capture d'Alena Mulhern à la télévision américaine
Alena Mulhern, une jeune fille américaine, milite pour que la Constitution soit modifiée afin de pouvoir devenir présidente des États-Unis un jour. En effet, cette enfant adoptée ne peut pas se présenter car elle n'est pas née sur le sol américain.
A lire aussi
Pour attaquer l'avortement, ce sénateur australien veut devenir une femme
News essentielles
Pour attaquer l'avortement, ce sénateur australien veut...

Elle n'a beau avoir que dix ans, Alena Mulhern a déjà une idée très précise de ce qu'elle veut être quand elle sera grande : présidente des États-Unis. Cette fillette s'est en effet mis en tête de changer la Constitution américaine, soit LE texte le plus sacré aux Etats-Unis, afin de briguer la présidence du pays.

En effet Alena Mulhern, née en Chine, qui a été adoptée à l'âge de dix mois, ne peut à l'heure actuelle prétendre accéder à la fonction suprême et ce, bien qu'elle ait la nationalité américaine depuis son adoption. En effet, la Constitution prévoit que seuls les Américains de naissance peuvent devenir présidents.

"Je vais changer la loi"

Déterminée à faire bouger les choses, Alena Mulhern a donc témoigné le 28 octobre 2015 devant le Massachusetts State House pour tenter de faire adopter une résolution demandant au Congrès de changer cette partie de la Constitution et de permettre aux citoyens américains nés à l'étranger de briguer la présidence : "Nous devrions tous avoir l'opportunité de nous présenter à l'élection présidentielle", a déclaré la petite fille. "Pensez à tous ces bons candidats qui ne peuvent pas se présenter à cause d'une loi qui a été créée il y a plus de deux cents ans."

Après avoir plaidé sa cause, Alena Mulhern a défendu du haut de ses dix ans sa propre candidature : "Je serai une grande leader et je rassemblerai les gens. Je guiderai notre pays pour qu'il soit un meilleur endroit pour vivre, travailler et élever une famille. Et plus que tout, j'aime mon pays. Je veux servir mon pays, et ceci est mon pays."

Barbara Mulhern, la mère d'Alena, se souvient de la réaction de sa fille quand elle a appris qu'elle ne pourrait jamais être présidente des États-Unis : "Elle m'a dit : 'Mais ce n'est pas juste', et j'ai répondu 'Mais que peux-tu y faire ?', ce à quoi elle a répliqué 'je vais changer la loi'". Si toutefois le souhait d'Alena Mulhern était exaucé, il faudrait attendre 2040 pour qu'elle puisse se présenter à la présidentielle. En effet, aux Etats-Unis, les candidats doivent être âgés de 35 ans minimum.