Chrissy Teigen se lance dans une FIV un an après sa fausse couche

Chrissy Teigen se lance dans une FIV plus d'un an après sa fausse couche
Chrissy Teigen se lance dans une FIV plus d'un an après sa fausse couche
La mannequin Chrissy Teigen s'était livrée sur la perte de son bébé en septembre 2020. Elle confie aujourd'hui avoir démarré un parcours de PMA afin de tomber à nouveau enceinte.
À lire aussi

Il y a un peu plus d'un an aujourd'hui, Chrissy Teigen et son époux le chanteur John Legend, parents de Luna, 5 ans, et Miles, 3 ans, vivaient un drame. La perte de leur fils Jack, alors que la mannequin était enceinte de 20 semaines. Quelques jours plus tard, elle postait des photos et un texte poignants sur Instagram, contribuant à libérer la parole autour d'un sujet qui concerne 23 millions de femmes chaque année dans le monde.

Aujourd'hui, elle a annoncé que le couple se lançait dans un parcours de PMA afin d'agrandir leur famille.

"J'en ai parlé en story, mais je voulais vous annoncer que je suis engagée dans un autre cycle de FIV pour sauver autant d'ovocytes que possible et, espérons-le, créer des embryons solides et sains", écrit-elle sur Instagram. Elle rentre ensuite dans le vif du sujet en détaillant les étapes de la démarche et surtout, les conséquences physiques et psychologiques de la stimulation hormonale. Une procédure qui peut influencer l'humeur, mais aussi provoquer des douleurs et ballonnements.

"Honnêtement, les injections ne me dérangent pas... Elles me font me sentir comme un médecin/chimiste", décrit Chrissy Teigen. "Mais les ballonnements sont horribles, alors je vous supplie d'arrêter de demander si je suis enceinte parce que même si je sais que c'est dit avec de bonnes intentions, c'est juste un peu difficile à entendre parce que je ne suis pas enceinte." Un commentaire auquel pourra certainement s'identifier de nombreuses personnes.

Mettre des mots sur une expérience silenciée

Exprimer avec sincérité ses problèmes de fertilité, les moments de galère ou les instants de joie que la mannequin rencontre depuis plusieurs années représente un soutien réel pour les personnes concernées. Et c'est aussi une lumière nécessaire sur leur quotidien, jusque-là tu, ou en tout cas, très rarement abordé même dans leurs cercles proches.

Un silence qui fait peser un sentiment de culpabilisation nocif sur les femmes qui entament la procréation médicalement assistée, ou qui se lancent dans la concrétisation de leur désir d'enfant. Essentiel, donc, à bien des égards.