Comment garder contact avec ses anciens collègues (sans passer pour une reloue) ?

Comment garder contact avec ses anciens collègues (sans passer pour une reloue) ?
Comment garder contact avec ses anciens collègues (sans passer pour une reloue) ?
Quand on quitte un job et une entreprise, le plus compliqué reste souvent de garder contact avec les collègues avec qui on s'entendait bien. Ce n'est pourtant pas infaisable. La preuve avec ce petit guide pour continuer de voir ses anciens collègues de boulot sans passer pour la reloue de service.
A lire aussi
L'astuce toute simple pour garder un intérieur nickel sans y passer des heures
News essentielles
L'astuce toute simple pour garder un intérieur nickel...

"Promis, on se voit bientôt !" Lorsque l'on quitte une entreprise ou que l'on voit un collègue que l'on appréciait s'en aller, c'est une phrase que l'on a tendance à prononcer. Pourtant, dans bien des cas, elle reste un voeu pieux.
Les obligations professionnelles, la vie privée, parfois la distance, rendent difficile de garder contact avec les collègues avec qui l'on s'entendait bien et que l'on considère même parfois comme des amis.

Pourtant, dire adieu à un job n'équivaut pas forcément à tirer un trait sur les amitiés tissées au bureau. Voici quelques conseils pour garder contact avec les collègues que vous appréciez.

Avant de partir, échangez vos numéros

Si ce n'est pas déjà fait, n'attendez pas d'être partie pour demander à vos collègues leur adresse e-mail ou leur numéro de téléphone. Vous pouvez en revanche attendre d'être partie si vous le souhaitez pour les ajouter sur Facebook.

Soyez sélective

Nul besoin de promettre, larmoyante, à tous vos collègues que vous les recontacterez. Vous savez très bien que c'est faux. Contentez-vous de prendre le contact des collaborateurs dont vous étiez vraiment proche et que vous aurez vraiment envie de revoir à l'extérieur.

Misez sur les e-mails

Pour fixer un déjeuner ou un verre avec une ex-collègue de boulot, vous pouvez bien évidemment envoyer un SMS ou l'appeler. Mais le moyen le plus simple reste l'e-mail, qui donne tout le loisir à votre collègue de vous répondre quand il/elle aura le temps.

Soyez concise

Pas besoin d'écrire des tartines. Un simple mail pour prendre des nouvelles puis fixer un rendez-vous suffit. Comme le dit Lauren McGoodwin dans Refinery29 , "un court et simple e-mail simple peut faire des merveilles pour rappeler à quelqu'un que vous existez".

Soyez conciliante

Vous n'arrivez pas à trouver un créneau horaire le soir après le boulot qui vous convienne à toutes les deux ? Un déjeuner peut aussi très bien faire l'affaire, à moins que vous ne soyez prête à voir votre ancienne collègue un week-end. Et si vraiment, c'est trop compliqué de trouver un date où vous êtes dispos toutes les deux, vous pouvez très bien remettre ça à plus tard en créant cette fois-ci un Doodle.

Passez dire bonjour

Si vous êtes partie en bons termes de votre ancienne boîte, n'hésitez pas à vous y rendre de temps en temps pour dire bonjour à vos anciens collègues et pourquoi pas sortir déjeuner avec eux. En revanche, évitez si vous avez été licenciée

Networkez avec parcimonie

Votre prise de contact avec un(e) ex-collègue est un peu intéressée ? Évitez de le stipuler d'emblée dans votre e-mail ou votre SMS. Attendez au moins d'être attablée devant un verre et surtout de prendre des nouvelles pour demander une mise en relation ou un coup de pouce professionnel.

Si vous n'avez pas de réponse, n'insistez pas trop

Il arrive parfois que les amitiés se tarissent parce que nous ne prenons pas le temps de les entretenir ou parce que nous prenons des chemins différents. C'est aussi vrai pour les amitiés de boulot. Si après l'avoir sollicitée pour aller boire un verre après le travail, votre ex-collègue ne vous répond pas, inutile de trop insister. Relancez une fois en demandant si tout va bien et si vous n'obtenez toujours pas de réponse, mieux vaut laisser tomber. Dites-vous que vous aviez construit une belle amitié mais que celle-ci n'avait vraiment sa place qu'au bureau. Et allez de l'avant !