"Deep Work", la méthode ultra-efficace pour rester concentré au bureau

"Deep Work", la méthode ultra-efficace pour rester concentré au bureau
"Deep Work", la méthode ultra-efficace pour rester concentré au bureau
Vous êtes exténuée et avez un mal fou à vous concentrer quand vous êtes au travail ? Cette méthode imparable mise au point par un professeur américain devrait vous aider à gagner en productivité.
A lire aussi

Ce dossier que vous devez éplucher traîne depuis des semaines sur votre bureau, et l'email que vous aviez commencé à rédiger il y a quelques jours est encore relégué au simple statut de "brouillon". Pourtant, vous ne pouvez pas vous empêcher de regarder le prix des vols pour vos prochaines vacances, ou de sortir fumer une énième cigarette avec vos collègues quand ils vous le proposent. Or, comme vous le savez déjà probablement, remettre les choses systématiquement au lendemain n'est pas tellement bien vu dans le monde du travail.

Le problème, c'est que même avec la meilleure volonté du monde, il n'est pas toujours facile de se débarrasser d'une vilaine habitude. Et encore moins de se concentrer quand le soleil brille dehors, que vos collègues organisent un pot tout à côté ou que votre fil Twitter s'actualise toutes les deux secondes. Conscient de ce phénomène, l'Américain Cal Newport, professeur d'informatique à l'université de GeorgeTown, a mis au point la méthode du "Deep work" (en français " travail en profondeur"), désormais célèbre depuis la parution de son best-seller éponyme en septembre 2017.

Mais en quoi consiste "le Deep Work" au juste ? Pour Cal Newport, le travail en profondeur désigne avant tout un état de concentration absolue au cours duquel rien ne vient nous distraire de la tâche que l'on est en train d'accomplir. Un défi de taille, compte tenu du grand nombre de distractions numériques qui s'offrent à nous au bureau (boîte email, téléphone, réseaux sociaux etc.) Voici quelques étapes à suivre pour mettre le "Deep Work" en application.

Structurez votre journée

Vous avez sans doute remarqué que dès que vous commencez quelque chose, vous êtes constamment interrompu : votre téléphone sonne, vous recevez un email, votre collègue vient vous voir pour vous poser une question... Le problème, c'est qu'il est beaucoup plus difficile de vous remettre au travail une fois que vous avez été interrompu. Cal Newport conseille donc de prendre un peu de temps chaque matin afin d'optimiser votre journée. Commencez par identifier la tâche la plus importante de la journée et essayez d'évaluer combien de temps vous allez avoir besoin pour la réaliser.

Une fois que c'est fait, définissez un créneau au cours duquel vous vous y consacrerez entièrement. Si vous estimez par exemple que vous avez besoin de 2h après votre pause-déjeuner, prévenez vos collaborateurs que vous ne serez pas disponible entre 14h et 16h. Pendant ce laps de temps, évitez de consulter vos emails ou de décrocher votre téléphone. En dehors de ce créneau, vous aurez en revanche, tout le loisir de consulter vos emails, et serez davantage disponible pour répondre au téléphone et donner un coup de main à vos collègues.

Faites une pause, dégourdissez-vous les jambes

Quand on travaille plusieurs heures d'affilée sans relâche, il arrive souvent un moment où la concentration faiblit, ce qui est tout à fait normal. Au lieu de rester les yeux rivés sur votre écran d'ordinateur et d'errer sur Internet, profitez plutôt de cette petite baisse de régime pour déconnecter et prendre une véritable pause, recommande Cal Newport. "L'important n'est pas le nombre ou la durée de vos créneaux Internet, mais de veiller à ce que vos créneaux hors-ligne soient parfaitement respectés", explique le professeur.

Ne consacrez pas trop de temps aux tâches secondaires

Tout métier comporte des tâches prioritaires, car essentielles pour contribuer à la bonne marche d'une entreprise, et des tâches secondaires, que l'on peut facilement remettre à plus tard sans que cela nuise à notre productivité. Essayez de les identifiez et, là encore, définissez pour chaque journée le temps que vous allez leur consacrer. Selon Cal Newport, passer trop de temps à réaliser les "tâches superficielles" pourrait s'avérer contre-productif car cela épuise votre réserve de concentration et, de ce fait, vous aurez moins d'énergie pour effectuer correctement les tâches plus importantes. "Respecter ce budget temps va vous demander de modifier votre comportement. En raisonnant ainsi, vous finirez presque assurément par refuser des projets que vous jugerez superficiels, et prendrez également le réflexe de réduire considérablement le temps consacré aux tâches superficielles dans vos projets en cours", explique l'expert.

Maintenant que vous détenez toutes les clés pour optimiser votre concentration, il ne vous reste qu'une chose à faire : vous remettre au boulot.