Le Qatar interdit les relations sexuelles entre personnes non mariées pendant la Coupe du Monde

Durant la Coupe du Monde 2022, le Qatar interdirait les relations sexuelles entre personnes non mariées. Quiconque transgresserait cette loi pourrait encourir jusqu'à sept ans de prison. Lunaire.
À lire aussi

Interdire les relations sexuelles entre personnes non mariées. C'est ce qu'impose le Qatar durant la Coupe du monde 2022, qui aura lieu du 21 novembre au 18 décembre prochains.

Qui transgresse cette loi nationale pourra encourir jusqu'à sept ans de prison. "Il n'y aura certainement pas d'aventures d'un soir à ce tournoi", aurait affirmé une autorité policière à ce sujet, comme le relate le journal Ouest France. Sont visés aussi bien les joueurs que les supporters - la loi s'applique à ces deux camps.

Une législation sévère et qui inquiète les autorités britanniques. "Le sexe n'est vraiment pas au menu, à moins que vous ne veniez en équipe mari et femme", a expliqué un policier auprès du Daily Star. Les forces de l'ordre britanniques, poursuit le quotidien, craignent de fait que les supporters britanniques soient sévèrement sanctionnés pour "avoir fait des choses quotidiennes acceptées pendant et après les matchs".

Une inquiétude certaine

Cette interdiction lunaire inquiète. "Il n'y aura pas vraiment de fête du tout. Tout le monde doit garder la tête froide, à moins qu'ils ne veuillent risquer d'être coincés en prison", se sont encore exprimés les autorités policières auprès du Daily Star.

"La culture de la boisson et de la fête après les matchs, qui est la norme dans la plupart des pays, sera strictement interdit. Avec des conséquences très strictes et effrayantes si vous êtes pris. On a le sentiment que cela pourrait être un très mauvais tournoi pour les fans", témoigne encore la source policière.

Auprès du journal britannique, Nasser al-Khater, directeur général de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar, insiste sur l'importance d'assurer "la sécurité" des supporters. Et précise cependant : "Les démonstrations d'affection en public sont mal vues, cela ne fait pas partie de notre culture - et cela vaut pour tout le monde". Rappelons que le Qatar interdit les rapports sexuels hors mariage, mais aussi l'homosexualité.