Cyrille Eldin : un père très proche de ses deux fils (photos)

Ce lundi 5 septembre, Le Petit Journal fait sa rentrée avec aux commandes celui qui est surnommé "le moustique des politiques", Cyrille Eldin.
A lire aussi
Macho Politico : Cyrille Eldin dénonce "la politique des mâles dominants"
News essentielles
Macho Politico : Cyrille Eldin dénonce "la politique des...

Après sa chronique "Eldin Reporter" dans le Grand Journal, Cyrille Eldin récupère les rênes du Petit Journal de la chaîne cryptée suite au départ de Yann Barthès. L'animateur de 43 ans dévoile son programme dans une interview au Monde. "Ma méthode, c'est d'essayer, sans être agressif, de violer un peu les codes habituels. (...) Si on essaye d'aborder les politiques d'une autre manière, on peut obtenir, l'air de rien, avec légèreté, des infos".

Côté vie privée, le spécialiste des politiques est père de deux adolescents avec son épouse Amélie. En juin 2015, il évoquait sa vie de famille dans une longue interview au site Daddy Cool.

Il est très complice avec ses fils

"Il y a Camille, c'est un garçon et c'est l'aîné, confie-t-il. Son prénom est une contraction du prénom de ma femme, Amélie, et du mien, Cyrille. Cela représente l'union de deux êtres ! D'ailleurs, c'est un être complètement incroyable, c'est aussi bien le fils de son père que de sa mère. (...) Le deuxième s'appelle Roman et il est très futé. Pour son prénom, j'étais sous l'influence d'une femme bio, très écolo, qui ne voulait pas connaître le sexe. Du coup, inconsciemment, on a choisi des prénoms qui pouvaient correspondre aux deux. Roman, je trouvais ça très joli pour une petite fille et carrément sublime pour un garçon. J'étais presque plus heureux que ce soit un garçon !"

Dans ce même entretien, Cyrille Eldin se confie sur sa relation avec ses deux fils. "Camille, l'aîné me sollicite beaucoup. On se voit, on est très fusionnels, on parle énormément. Mais le deuxième, j'ai beaucoup de mal à passer du temps avec lui. Soit il est sur son Ipad, soit il construit un truc, soit il a des choses à faire... C'est parfois laborieux ! On a donc passé un accord, je lui donne son argent de poche en l'échange d'une journée de travail avec moi : on range les bouteilles de vin par exemple, on fait du jardinage. Cela crée une complicité entre nous."

Les dossiers