Des ours transformés en dictateurs : une campagne de santé choc en Norvège

Un ours grimé en Khadafi
3 photos
Lancer le diaporama
Pour mettre en garde contre les allergies qui peuvent être provoquées par la poussière accumulées par les ours en peluche, une association a mis ne scène des nounours transformés en dictateurs.
A lire aussi

Vous ne regarderez plus jamais l'ours en peluche de votre enfant de la même manière après avoir découvert les peluches à l'image de dictateurs tristement célèbres imaginés par une association norvégienne.

Afin de mettre en garde l'opinion publique contre les risques d'asthme et d'allergies associés aux nounours adorés de nos enfants, qui peuvent potentiellement se révéler des nids à saletés et poussière, LHL Asthma et Allergy a en effet lancé il y a peu une campagne d'affichage aussi originale que frappante.

On peut y voir des animaux en peluche affublés d'accessoires comme une moustache, un béret brun ou des lunettes et dont l'apparence évoque ainsi habilement les visages de dictateurs comme Adolf Hitler, Kim Jong-Il ou encore Mouammar Kadhafi.

Le but de cette campagne de sensibilisation plutôt étrange ? Rappeler aux parents qu'il est absolument nécessaire de laver régulièrement les peluches de leurs enfants afin d'éviter qu'elles n'accumulent trop de poussière et de germes et qu'elle ne représentent à la longue un risque pour leur santé. Un porte-parole de l'association LHL Asthma and Allergy explique : "Pour les enfants, les animaux en peluche peuvent être aussi dangereux que les pires tyrans du monde. Cette campagne évoque le danger que représentent les peluches si elles ne passent pas régulièrement à la machine."

Certes, sur le papier, le lien entre les ours en peluche qu'affectionnent nos bambins et des dictateurs connus dans le monde entier ne paraît pas complètement limpide. D'ailleurs des internautes ont immédiatement dénoncé cette campagne jugée outrancière sur les réseaux sociauxet mis ne cause l'agence de publicité qui a créésces visuels.

Mais, il faut bien le reconnaître, ces images ont le mérite d'attirer l'attention. C'est d'ailleurs la réponse qu'a faite l'un des publicitaires à l'origine de cette campagne. "Le plus important, c'est que les Norvégiens sont désormais conscients d'une chose essentielle - à avoir qu'ils doivent laver leurs peluches afin que celles-ci ne soient pas dangereuses", a-t-il écrit.