Des survivantes d'attaques à l'acide ouvrent un café en Inde

Après avoir subi une attaque à l'acide, il est quasiment impossible de reprendre une vie normale. Pour inciter ces femmes à sortir de leur isolement, l'association "Stop Acid Attack" a ouvert un café dans la ville d'Agra en Inde. Un endroit qui leur permet de travailler, mais aussi de sensibiliser les autres à leur cause.
A lire aussi
Doit-on mettre du beurre dans son café pour rester productif toute la journée ?
News essentielles
Doit-on mettre du beurre dans son café pour rester...

Il y a une semaine, France 2 diffusait un reportage édifiant sur la vie des femmes indiennes victimes d'attaques à l'acide. Dans ce numéro d'"Envoyé Spécial", Laxmi, Rupa, Ritu et les autres, nous ouvraient leur univers et prouvaient au monde qu'elles sont loin de se laisser abattre malgré les séquelles qu'elles gardent sur le visage.

Parce que leur apparence rebute parfois les gens, il est extrêmement difficile pour ces victimes de trouver du travail. Pour remédier à cette situation, elles ont donc décidé de monter leur propre affaire : un café au coeur de la ville d'Agra.

Quand la vie reprend son cours

Éprouvées par des années de traitements et de multiples opérations chirurgicales reconstructrices, ces femmes victimes d'attaques à l'acide n'avaient presque aucune chance de retrouver un emploi. C'est ce qui est arrivé à la jeune Rupa, 22 ans, restée 1 mois et demi dans le coma après l'agression fatale qui a eu lieu en pleine nuit, alors qu'elle dormait paisiblement chez elle. Un destin brisé à seulement 15 ans, pour celle qui rattrape aujourd'hui le temps perdu, grâce à l'ouverture de Sheroes Hangout par l'association "Stop Acid Attack". Interrogée par le Huffington Post, la jeune femme témoigne :

"J'ai pu me faire des amis ici, ce qui ne m'était pas arrivé depuis l'attaque. J'ai vraiment beaucoup de soutien grâce à l'association."

Désormais, Rupa n'a plus honte de montrer son visage aux visiteurs, qui affluent en masse pour découvrir cet endroit atypique, où le prix de l'addition dépend de votre bon vouloir. Déjà répertorié sur TripAdvisor, ce lieu est devenu un rendez-vous incontournable dans le quartier. Charmés par l'atmosphère et la disponibilité de ces femmes courages, les touristes ne tarissent pas d'éloge sur ce café insolite :

"La nourriture est vraiment bonne, un bon endroit pour sortir. Donne un message très important à tout le monde dans la société".

"Personnel souriant, environnement agréable, nourriture excellente, concept touchant.... Magnifique endroit pour se reposer après une visite du Taj Mahal"

D'autres cafés en prévision

Grâce à leur motivation et à leur persévérance sans faille, ces femmes ont réussi à rendre ce lieu très attractif. Cuisine, design, lecture, mode, tout est fait pour plaire au plus grand nombre et la qualité du service est à la hauteur de leurs ambitions. Impatientes à l'idée de reprendre une activité professionnelle, ces femmes se donnent à fond pour rendre ce café accueillant et faire accepter leur différence.

Sensibiliser les gens à leur cause, c'est aussi l'objectif de cette structure. Engagées dans la lutte contre la commercialisation libre de l'acide, elles se sont battues corps et âme pour faire interdire la vente du produit sans contrôle d'identité au préalable. Si la loi en vigueur n'est pas encore respectée par tous, c'est d'abord une avancée symbolique pour ces femmes, qui souhaitent voir disparaître ce type d'agression sur le long terme en éveillant les consciences.

L'opération est un tel succès, que les membres de l'association réfléchissent déjà à ouvrir d'autres établissements à travers le pays.

Pour les aider dans leur entreprise, n'hésitez pas à faire un don juste ICI.