Du désherbant dans les couches des bébés : une étude alerte

Les couches pour bébés sont toxiques
Les couches pour bébés sont toxiques
Les couches pour bébés contiendraient des résidus toxiques et notamment des pesticides, comme le révèle une étude publiée par le magazine 60 Millions de consommateurs.
A lire aussi

Alors qu'en 2014, le magazine 60 millions de consommateurs épinglait déjà 28 produits d'hygiène pour nourrissons - y compris de grandes marques - pour leur toxicité, rebelote ce mardi 24 janvier, puisque la revue publie une enquête qui risque bien d'effrayer les parents. Des substances toxiques incluant des résidus de pesticides (que l'on retrouve dans les désherbants) ou des dioxines auraient été trouvées dans la composition de plusieurs marques de couches pour bébés. Sur douze modèles passés au crible, seuls deux n'ont présenté aucune trace de produits toxiques. Parmi les marques épinglées : Pampers (Baby Dry), Carrefour (Baby Eco Planet), Naty (Nature Babycare) ou encore Intermarché (Pommette Agility Dry).

Des couches écolo mais cancérigènes

Et comme quoi l'étiquette "écologique" ne fait pas tout, c'est la Baby Eco Planet de Carrefour qui serait la plus néfaste, selon le magazine, ces dernières contenant des traces d'herbicide glyphosate (susceptible de provoquer des irritations et d'être cancérigène) et d'hydrocarbures toxiques.

Victoire N'Sondé, auteure de l'enquête, confie : "On a trouvé des molécules potentiellement toxiques à de faibles doses, donc ce sont des traces, ce sont des faibles concentrations. Pour autant, cela ne suffit pas à rassurer parce que ce sont des molécules qui ont un potentiel toxique". Et la chercheuse a tenu à rappeler que "les bébés portent les couches toute la journée, toute la nuit, pendant deux à trois ans", d'où l'importance de s'assurer qu'elles ne contiennent pas de produits potentiellement nocifs. Or, la plupart des marques refusent tout bonnement de communiquer sur leur composition "Il y a un problème de transparence dans ce domaine. On achète des produits pour son bébé, on ne sait pas ce qu'il y a dedans", souligne Victoire N"Sondé.

En effet, comme le rappelle 60 Millions de consommateurs, contrairement aux cosmétiques, les fabricants de couches n'ont à ce jour aucune obligation d'indiquer leur composition.

Une seule marque recommandée par "60 Millions de consommateurs"

Les deux modèles de marques ressorties blanchies de cette enquête sont les couches "Mots d'enfants" de E.Leclerc et les Love&Green Ecologique. E.Leclerc n'ayant pas transmis la composition exacte de ses couches, c'est donc les Love&Green Ecologique que le magazine recommande, expliquant que le modèle est conçu à base de "plus de 50 % de matières renouvelables sans que l'on retrouve de contaminants. Son fabricant est l'un des rares à nous avoir fourni la composition de son produit."

Rappelons que d'autres produits pour bébé, comme les lingettes, avaient également été pointés du doigt.