Edouard Philippe : prêt à surmonter sa phobie pour sa femme Isabelle

Edouard Philippe le 27 novembre 2016
Edouard Philippe le 27 novembre 2016
Le juppéiste Edouard Philippe vient d'être nommé Premier ministre d'Emmanuel Macron. Un homme discret, passionné de littérature et amoureux de sa femme Isabelle.
A lire aussi

Edouard Philippe, 46 ans, vient d'être nommé Premier ministre par le nouveau président de la République, Emmanuel Macron. Peu connu du grand public, cet homme discret né à Rouen en 1970 est diplômé de Science-Po, puis de l'ENA (promo 1995-1997). Rapidement, après avoir milité pendant deux ans au PS, il se rapproche de la droite, où il devient proche d'Alain Juppé. "En 2001, il rejoint l'équipe municipale d'Antoine Rufenacht, maire du Havre. L'année suivante, il est travaille au côté d'Alain Juppé à la fondation de l'UMP. Il sera ensuite son conseiller spécial au ministère de l'Ecologie en 2007, puis son co-porte-parole avec Benoist Apparu en 2016 pour la primaire de la droite", précise Le Parisien. En 2010, il est élu maire du Havre.

Et côté privée ? Edouard Philippe est un grand fan de boxe et a la passion des livres. Il s'est d'ailleurs lui-même essayé à la littérature avec un premier roman paru en 2007, L'Heure de vérité, chez Flammarion, co-écrit avec Gilles Boyer, ancien directeur de cabinet d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux. Le duo a également publié un roman de politique-fiction sur les apparatchiks, Dans l'ombre (JC Lattès). Dans un portrait-chinois paru dans Le Point, Edouard Philippe se confiait sur ses phobies : "J'ai des peurs absurdes. Je suis effrayé à l'idée d'aller chez le dentiste. J'ai peur des requins. Du coup, je ne suis pas à l'aise quand je nage dans la mer."

Mais pourtant, pour sa femme Isabelle (avec qui il a trois enfants), Edouard Philippe est prêt à dépasser ses peurs. Il avait ainsi confié à Gaël Tchakaloff pour son livre Lapins et Merveilles : "Pour Isabelle, je vais me baigner à Coutainville, dans la Manche. Je me plonge dans une eau à 16°C par amour."

Avec sa nomination à Matignon, Edouard Philippe plonge de nouveau dans le grand bain.

Les dossiers