Épilation du maillot : 8 choses à savoir absolument avant de prendre rendez-vous

8 choses à savoir sur l'épilation du maillot
8 choses à savoir sur l'épilation du maillot
"Épilation à la cire" : rien qu'à prononcer ces quatre mots, on vous imagine en train de grimacer de douleur derrière votre écran. Pourtant, si l'on est bien informée, se faire épiler à la cire peut ne pas être si terrible que ça. 8 choses à savoir pour que tout se déroule au mieux.
A lire aussi
Theresa May : 5 choses à savoir sur l'"anti-Margaret Thatcher"
News essentielles
Theresa May : 5 choses à savoir sur l'"anti-Margaret...

L'épilation du maillot. Rien qu'à en parler, on a déjà mal. On la redoute, on la retarde et on s'en plaint. Mais toutes celles qui en ont fait l'expérience vous le diront: ce n'est pas si terrible. À condition d'être bien informée.

Or, trop de femmes ignorent le b-a, ba de l'épilation à la cire. Peut-on utiliser deux fois la même spatule? Se faire épiler durant la grossesse ? Et pendant les règles ? Autant de questions brûlantes que nous avons posées à Melanie Gilliland, esthéticienne diplômée, formatrice et spécialiste de l'épilation à l'European Wax Center . Voici, d'après elle, les huit choses à savoir absolument avant de prendre rendez-vous.

Monica et Phoebe dans "Friends
Monica et Phoebe dans "Friends

1. Ça va mieux après la première fois

"On ne le répétera jamais assez: plus on a recours à l'épilation à la cire, plus elle devient indolore. Beaucoup de femmes hésitent ou y renoncent après un premier essai car elles redoutent d'avoir mal. Mais dès la deuxième fois, c'est beaucoup plus facile, et c'est de moins en moins pénible séance après séance."

2. N'attendez PAS d'être enceinte pour essayer

"Si vous aviez l'habitude de vous faire épiler avant la grossesse, vous pouvez continuer sans problème. J'ai même épilé des femmes une semaine avant leur terme, voire le jour même. Nos clientes préfèrent se rapprocher de la date de l'accouchement car elles savent qu'elles ne pourront pas revenir avant d'avoir eu le feu vert de leur gynécologue. En revanche, si vous ne l'avez jamais fait et que vous envisagez d'être enceinte, je vous conseille vivement de commencer tout de suite, et je vous la déconseille franchement après le sixième mois. Plus la grossesse avance, plus l'épilation devient difficile, car le poil s'épaissit sous l'effet des changements hormonaux."

3. Soyez vigilante dans le choix de votre institut

"Un rideau à la cabine au lieu d'une porte, c'est mauvais signe. Si l'espace manque, la prestation risque de laisser à désirer. Cabine mal entretenue, spatules réutilisées, pot de cire douteux, absence de gants sont autant de signaux d'alerte."

4. Vous pouvez vous faire épiler pendant vos règles, mais...

"Si c'est votre première épilation, je vous le déconseille. Cela risque d'être encore plus désagréable. Par la suite, l'important étant de le faire régulièrement, il arrivera que vos règles tombent la semaine de votre rendez-vous. Ne décommandez pas. Il suffit de mettre un tampon et de prévenir l'esthéticienne."

5. À la longue, ça en vaut la peine

"L'épilation à la cire rend le poil plus fin, plus doux et plus rare. À quel rythme et dans quelles proportions ? Cela dépend de chaque individu. J'ai eu des clientes qui ont vu leur pilosité diminuer de moitié en trois ou quatre séances. Chez d'autres, cela peut prendre plus de temps."

6. Il y a cire et cire

"La cire solide est la seule qui vaille. Oubliez la cire d'abeille, c'est du passé. Peu maniable, trop chaude, elle peut être dangereuse pour la peau. Sans compter qu'elle fait beaucoup plus mal."

7. La douleur n'est pas une fatalité

Lire la suite sur le HuffingtonPost