Société
Une fillette de 10 ans enceinte obligée de changer d'Etat pour avorter suscite l'émoi
Publié le 4 juillet 2022 à 12:09
Par Louise Col
Une fillette de 10 ans, enceinte après un viol, est devenue le triste symbole de la révocation du droit à l'avortement aux Etats-Unis
Manifestation pour le droit à l'avortement près de la Cour suprême de l'Ohio le 3 mai 2022 Manifestation pour le droit à l'avortement près de la Cour suprême de l'Ohio le 3 mai 2022© Abaca
La suite après la publicité

L'histoire a suscité l'émoi tant elle pointe le cauchemar qu'implique la récente révocation de l'avortement par la Cour suprême.

Selon l'Indianapolis Star, une jeune habitante de l'Ohio, Etat qui a abaissé à six semaines le délai légal de l'IVG, a dû se rendre dans l'Indiana voisin, où l'IVG reste pour le moment autorisé. Cette fillette de 10 ans à peine avait été victime de viol et était enceinte de six semaines et trois jours.

Selon le média, la petite fille a été prise en charge par la gynécologue Caitlin Bernard, à la demande de l'un de ses confrères d'Ohio, spécialisé dans les violences sexuelles sur les enfants, trois jours seulement après la décision de la Cour suprême, le 24 juin dernier.

Si l'IVG reste légal en Indiana et fait d'ailleurs face à une "quantité folle de demande" selon l'Indianapolis Star (une vingtaine par jour contre cinq à huit avant la révocation de l'arrêt Roe Vs Wade), l'Etat pourrait bientôt lui aussi basculer : les législateurs pourraient adopter de nouveaux textes restreignant l'avortement en ce mois de juillet.

Les élus démocrates ont réagi à cette histoire bouleversante, symbole de la régression du droit à l'avortement aux Etats-Unis. Ainsi, Josh Stein, le procureur général de la Caroline du Nord a tweeté : "Une victime d'abus sexuels âgée de 10 ans se voit refuser l'avortement en Ohio car elle était enceinte de six semaines et trois jours. C'est fou. Elle a dix ans."

Gavi Begtrup, candidat démocrate à la Chambre d'État de l'Ohio, s'est lui aussi indigné : "Une petite fille de 10 ans est violée. L'État la force à rester enceinte et lui dit de voir cela comme 'une opportunité'. Ce n'est pas arrivé en Iran. Ce n'est pas arrivé à Gilead [référence à la série "The Handmaid's Tale"]. Ce n'est pas hypothétique. C'est arrivé aujourd'hui en Ohio."

Une référence non dissimulée aux propos glaçants de Jean Schmidt, l'une des représentantes de l'Etat de l'Ohio en avril dernier. Interrogée sur l'interdiction d'avorter dans l'hypothèse où une adolescente de 13 ans tombait enceinte suite à un viol, l'élue anti-IVG avait rétorqué : "Ce serait dommage que cela se produise, mais il y a une opportunité pour cette femme, peu importe qu'elle soit jeune ou âgée, de décider de ce qu'elle va faire pour aider cette vie à être un être humain productif."

Alors que la Cour suprême est revenue sur le droit fondamental à disposer de son corps, cette sortie surréaliste prend aujourd'hui une résonnance encore plus terrifiante.

Mots clés
Société filles Droits des enfants droits des femmes IVG Etats-Unis News essentielles
Sur le même thème
"Je veux voir tes seins" : le cinéaste Philippe Lioret accusé par 10 actrices play_circle
Société
"Je veux voir tes seins" : le cinéaste Philippe Lioret accusé par 10 actrices
9 avril 2024
"L'avortement ne tue pas, il sauve des vies" : la réponse des voix féministes à CNews play_circle
Société
"L'avortement ne tue pas, il sauve des vies" : la réponse des voix féministes à CNews
27 février 2024
Les articles similaires
"Avortement clandestin à 18 ans" : Line Renaud défendra toujours le droit à l'IVG play_circle
Société
"Avortement clandestin à 18 ans" : Line Renaud défendra toujours le droit à l'IVG
21 mars 2024
"Un vote historique" : les députés adoptent l'inscription de l'IVG dans la Constitution play_circle
Société
"Un vote historique" : les députés adoptent l'inscription de l'IVG dans la Constitution
31 janvier 2024
Sophie Marceau s'indigne : oui, l'IVG est encore "menacée" en France play_circle
Société
Sophie Marceau s'indigne : oui, l'IVG est encore "menacée" en France
24 janvier 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news