Culture
Femmes de tête, femmes esthètes : 12 femmes d'influence partagent leur coup de coeur artistique
Publié le 26 octobre 2015 à 12:39
Par Charlotte Arce | Journaliste
Réunir en un même lieu douze pièces d'art sélectionnées par douze femmes d'affaires pour questionner leur rapport à la création contemporaine, à l'art dans l'entreprise et à la parité : c'est le pari de l'exposition "Femmes de tête, femmes esthètes", qui se tient jusqu'au 11 décembre prochain à la Vitrine A.M.
David Malek, Black Energy, 2007 David Malek, Black Energy, 2007© David Malek
La suite après la publicité

Quel est le point commun entre Patricia Barbizet, directrice générale d'Artémis, d'Isabelle Capron, vice-présidente d'Icicle Shangai Fashion Group, de Nathalie Rastoin, directrice générale d'Ogilvy France, ou encore de Catherine Vautrin, DRG de Paul Ka ? Toutes ont réussi, à force de travail et de pugnacité, à construire une carrière solide dans le milieu des affaires, qui reste encore aujourd'hui foncièrement masculin. Elles sont aussi collectionneuses d'art contemporain et ont accepté, avec huit autres femmes d'influence, de dévoiler leur coup de coeur artistique à la vitrine A.M. qui accueille jusqu'au 11 décembre prochain l'exposition "Femmes de tête, femmes esthètes".

Un hommage aux femmes managers

Première édition d'un rendez-vous annuel autour des femmes d'influence, l'exposition "Femmes de tête, Femmes esthètes" n'a rien de fortuite. Depuis 20 ans, les co-fondratrices de la vitrine A.M. Pascale Cayla et Virginie Epry questionnent la relation entre le monde économique et celui de l'art. En donnant la parole à 12 femmes décideurs et férues de création contemporaine, la vitrine A.M. questionne non seulement leur rapport au management, mais met aussi en lumière l'impact de l'art dans leur vie professionnelle, sur leurs processus décisionnels et leur enrichissement personnel.

"Cette exposition relève finalement d'un hommage aux femmes managers, à celles qui continuent à parler moins fort que les hommes mais non moins surement, expliquent Pascale Cayla et Virginie Epry.

"Nous avons voulu analyser la passion que ces femmes apportent dans leur management, dans leur intelligence entrepreneuriale, comment elles s'inséraient dans leur temps économique, sociétale, artistique. Comment elles adaptaient leurs capteurs d'intelligence sensible, comment elles pensaient autrement afin d'imaginer la vie différemment. Au final, elles osent, toutes."

Pendant deux mois, la vitrine A.M. accueille la parole de ces douze femmes fortes du monde des affaires. Chacune se livre à travers une pièce maîtresse de sa collection.

L'exposition "Femmes de tête, femmes esthète", fera également l'objet de débats, conversations, prises de parole entre artistes, femmes d'influence et associations afin d'approfondir la question de la relation entre le monde des affaires et la création contemporaine.

"Femmes de tête, femmes esthètes", du 13 octobre au 11 décembre 2015 à la Vitrine A.M. 24 rue de Richelieu, Paris Ier.

Mots clés
Culture art News essentielles expo travail
Sur le même thème
Excision : 200 millions de filles et de femmes vivent avec une mutilation génitale play_circle
Société
Excision : 200 millions de filles et de femmes vivent avec une mutilation génitale
5 février 2024
Pour parler de l'IVG, il faut d'abord "écouter les femmes", insiste le Planning Familial play_circle
Société
Pour parler de l'IVG, il faut d'abord "écouter les femmes", insiste le Planning Familial
26 janvier 2024
Les articles similaires
"Désolée d'avoir des seins formidables !", ironise Sydney Sweeney
Culture
"Désolée d'avoir des seins formidables !", ironise Sydney Sweeney
24 avril 2024
"J'ai senti que j'allais subir une humiliation" : il faut réécouter cette interview poignante de Maria Schneider sur le calvaire du "Dernier tango à Paris" play_circle
Culture
"J'ai senti que j'allais subir une humiliation" : il faut réécouter cette interview poignante de Maria Schneider sur le calvaire du "Dernier tango à Paris"
21 juin 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news